Partager

Les hommes politiques maliens ne cesseront jamais de surprendre. Au moment où de nombreux Maliens s’interrogent sur leur avenir et celui du pays, ils viennent, à travers deux hommes, Ibrahim Boubacar Keita et Soumaïla Cissé de démontrer que l’on pouvait encore leur faire confiance.

Sans attendre la publication des résultats du 2e tour de l’élection présidentielle du 11 août, Soumaïla Cissé candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD) est allé féliciter Ibrahim Boubacar Keita à qui il reconnaît savictoire à l’élection présidentielle. Soumîla Cissé n’a pas seulement félicité son concurrent, il lui a aussi souhaité bonne chance pour diriger le Mali. L’image de la rencontre au domicile d’IBK à Sébénikoro, entre les deux hommes avec des membres de leurs familles, aura un impact certain au Mali, voire en Afrique.

La période post électorale en Afrique a été, dans la plupart des cas, marquée par des crises dont les origines sont toujours le refus d’un camp de reconnaître la victoire de l’autre quand bien même celle-là soit patente, claire et nette. Par son geste, Soumi démontre qu’il est un homme politique mature et surtout responsable. C’est un bon geste que tous nos chefs de partis politiques ou candidat aux élections présidentielles devaient avoir le reflexe de faire. Hélas ! quand on entend le discours du président Zimbabwéen Robert Mugabé envers ses opposants.

Denis Koné

Les Echos du 14 Août 2013