Partager

Suite à la déclaration de soutien de Modibo Sidibé des Fare à sa candidature au second tour, Soumaïla Cissé a eu une entrevue avec celui-ci, en présence du président par intérim de l’Adema, Iba N’ Diaye, le lundi 5 juillet au QG des Fare.

Dans le cadre de la candidature de Soumaïla Cissé à l’élection présidentielle, Modibo Sidibé s’est montré un homme de parole. Conformément à son engagement d’avant le 1er tour de soutenir le candidat du FDR qui sera au second tour, il a tenu cette promesse. Impressionné par cette marque de responsabilité et de noblesse, Soumaïla Cissé a effectué un déplacement à son QG. A leur sortie de la salle de réunion, nous leur avons tendu notre micro.

jpg_soumaila-cisse.jpgDans son intervention, Soumaïla Cissé a souligné qu’à travers ce soutien de Modibo Sidibé et ses amis des Fare, il découvre que la morale en politique existe. «Après une très belle campagne qu’il a faite aujourd’hui, il pense à l’avenir et au respect de sa parole donnée. Nous voyons là tout simplement un homme d’engagement mais surtout un homme d’honneur. C’est des valeurs qui manquent de plus en plus dans le monde politique. Il vient de nous faire la démonstration que ces valeurs existent ».

Et nous ne pouvons qu’être fier de notre passé, de nos grands ancêtres qui, aujourd’hui se retrouvent dans un camp pour ceux qui luttent résolument pour la République et pour ceux qui luttent résolument pour le confort et la démocratie dans notre pays. Je suis fier de lui et je lui félicite» a-t-il soutenu. Nous nous engageons pour mener le combat de la dignité, la restauration de la fierté des Maliens et le bien-être des populations, expliquera-t-il.

Soumaïla Cissé a précisé qu’il n’a jamais perdu espoir, qu’il est confiant et que le soutien de Modibo Sidibé le réconforte davantage. «Quand on est sur la vérité, sur les principes clairs, on ne perd jamais espoir car nous ne nous engageons pas pour nous, nous nous engageons pour le pays. Nous n’avons pas perdu espoir le soir du 28 juillet quand on pensait que c’était une affaire déjà conclue.

Nous n’avons pas perdu espoir quand il s’agit de rediscuter avec ceux qui ont l’honneur d’être candidats. Parce que nous savions que dans ce lot, il y a des personnes comme Modibo Sidibé et Iba N’Diaye qui allaient respecter leur engagement. Nous n’avons jamais perdu espoir, nous sommes plus que confiant», a-t-il déclaré.

Pour sa part, Modibo Sidibé estime que le Mali a besoin des gens de qualité et d’engagement comme Soumaïla Cissé et lui-même. «Pour un Mali fort, nous avons dit que nous voulons faire la politique autrement. Aujourd’hui, nous avons montré qu’on peut la faire autrement. Qu’on peut avoir la morale et l’éthique en politique», a indiqué M. Sidibé. Sur ce, il a remercié l’ensemble des militants et sympathisants des Fare ainsi que les mouvements et associations qui lui ont soutenu et qui ont tenu à respecter l’engagement pris. « Nous avons voulu faire la politique autrement, nous avons créé les Fare avec un manifeste pour réconcilier le citoyen avec le politique, réconcilier le citoyen avec les institutions, pour cela il faut la confiance. Pour assurer la confiance, il faut tenir les promesses. C’est ce que nous avons fait aujourd’hui avec un homme de qualité que nous connaissons, nous sommes sûrs qu’avec lui et les autres du FDR, remparts de la République et de la démocratie, nous pouvons travailler pour notre peuple, pour les plus démunis, nous pouvons travailler pour réconcilier et rebâtir notre pays» a précisé Modibo Sidibé.

Oumar KONATE

Le Prétoire du 07 Août 2013