Partager


L’entraîneur national, Stephen Keshi, a rendu public le vendredi dernier la liste des joueurs retenus pour le match de la première journée des éliminatoires combinées CAN-Mondial 2010 contre le Soudan, le 28 Mars prochain.

Ce n’est un doute pour personne, le 3ème tour des éliminatoires combinées CAN-Mondial 2010 s’annonce épique dans les différents groupes constitués. Les cinq places qualificatives pour la phase finale de coupe du monde d’Afrique du Sud sont loin d’être joués. Mais les Aigles du Mali ont une chance historique à saisir car logés dans un groupe D qui leur paraît amplement jouable. La plupart des observateurs sportifs en ont conscience, c’est pourquoi tous semblent conjugués dans le sens de l’union sacrée prônée par l’entraîneur national.

Et tous s’accordent sur un fait : le premier du groupe contre le Soudan sera très déterminant pour la suite des évènements. L’on comprend alors qu’il soit pris au sérieux et à tous les niveaux, à commencer par le président de la République Amadou Toumani Touré qui a d’ailleurs mis son avion personnel à la disposition de l’équipe.

Ce fait ôte une inquiétude de taille à Stephen Keshi qui n’a pas manqué de remercier le Chef de l’Etat au cours du point de presse qui lui a permis de communiquer la liste des joueurs qui feront partis de l’expédition soudanaise. C’était le vendredi dernier à Mali foot au cours d’une rencontre somme toute conviviale avec les hommes de presse.

L’entraîneur national ne s’est pas encore privé de solliciter l’implication de tous pour la réussite qui est largement à la portée de l’équipe malienne. Dans le Groupe D, le Ghana et le Mali, les deux favoris, devront se méfier des surprenants béninois, qui ont survolé le second tour. Ils devront également avoir un œil sur le Soudan qui est toujours très difficile à manœuvrer. Les Soudanais sont surtout difficilement jouables à domicile à raison du climat et de nombreuses considérations liées à l’environnement.

A priori, le fait pour les Aigles d’avoir joué contre le Soudan devra présenter un réel avantage. Mais il se trouve que l’équipe soudanaise est en train de recoller les morceaux à la suite de ses résultats approximatifs du tour précédent.

Ce qui justifie le limogeage de leur ancien entraîneur. Avec le nouvel entraîneur en place des choses vont certainement changées. Stephen Keshi en a conscience, c’est pourquoi il s’efforce de mettre néanmoins tous les atouts de son coté pour ramener les trois points de la rencontre.

A l’en croire, son équipe va aborder le match avec un esprit de conquérant convaincu que cette première est plus que jamais déterminante, même si toutes les autres rencontres ont également leur importance.

Alors pour cette première expédition, le technicien nigérian a fait confiance à un groupe de 18 joueurs expatriés dont la plus part ont joué le dernier match amical contre l’Angola (battu 4-0).

L’on croirait aisément que ce match qui devait lui permettre de faire des réglages essentiels aura été un match référence. Des joueurs peu ou pas connus du public malien jusqu’ à cette rencontre contre l’Angola ont été retenus. C’est le cas de Bakary Soumaré, le défenseur central de Chicago Fire, Kalifa Cissé, le polyvalent défenseur de Reading, Bakaye Traoré, le milieu de terrain d’Amiens, et Moustapha Yattabare, le polyvalent milieu de terrain de Clermont Ferrand.

Ce jeune joueur prouve et attire par sa technicité et son mouvement d’ensemble ce qui en fait un porteur d’eau suffisamment précieux pour une attaque où Frédéric Kanouté et Modibo Maïga sont attendus pour jouer les premiers rôles. Aussi, Keshi a fait confiance au jeune Abdou Traoré dont on dit beaucoup de biens du côté des Girondins de Bordeaux.

Abdou Traoré est un milieu droit possédant une bonne technique de balle, capable d’effacer son vis à vis en un geste. C’est pourquoi, on dit de lui qu’il est le digne successeur de Zinedine Zidane à Bordeaux. Sa convocation conjuguée à celle de El Hadj Mahamane Traoré (Nice) conforte la thèse selon laquelle la relève paraît assurée dans le secteur médian des Aigles du Mali.

Et dans l’ensemble, Keshi a ainsi fait confiance aux joueurs en forme du moment à l’exception notable de Soumaila Coulibaly qui tient sa place plus par son expérience car bénéficiant d’un temps de jeu limité. Avec eux, le sélectionneur national se dit capable de réaliser de brillants résultas même s’il déplore l’absence des Mahamadou Diarra, Mohamed Lamine Sissoko et Amadou Sidibé, tous blessés.

Les joueurs seront regroupés à partir du lundi prochain. La liste sera complétée par deux joueurs locaux qui feront le voyage du Soudan.


Souleymane Diallo

16 Mars 2009