Partager

La Société des Télécommunications du Mali (Sotelma) a tenu la 31è session de son Conseil d’administration, la semaine dernière. Cette session qui a été essentiellement budgétaire a débattu de l’exécution du budget au 31 décembre 2007, de l’examen et de l’adoption du projet de budget 2008 et de la communication sur le processus de privatisation de la Sotelma.

Les objectifs de la Sotelma pour 2008 consistent à « renforcer la capacité technique et managériale afin de rendre l’entreprise plus attrayante au moment de la transition de la privatisation et conquérir une part de marché toujours plus grande », a souligné le Président Directeur Général (PDG) de la société, Lassana N’Diaye. L’augmentation de la capacité du réseau mobile à 1 million d’abonnés figure également parmi les objectifs.

L’exécution du budget 2007 laisse apparaître que les charges ont été presque maîtrisées. Sur une prévision d’environ 64 milliards 020 millions de Fcfa, les réalisations ont été de plus de 65 milliards de Fcfa.
Quant aux produits, ils se sont élevés à plus de 69 milliards sur une prévision de plus de 76 milliards, soit une réalisation de 91 %. Ce niveau de réalisation est dû uniquement à l’exécution tardive des projets d’extension, selon le PDG. « Cette rigueur budgétaire a eu pour conséquence heureuse une nette amélioration de la situation financière de la société »,a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les investissements ont connu une réalisation de 52 % sur une prévision budgétaire de plus de 11 milliards de Fcfa.
Pour l’année 2008, les produits sont estimés à plus de 91 milliards, soit une augmentation de près de 20 % par rapport à 2007 et des charges évaluées à plus de 76 milliards de Fcfa. Le résultat prévisionnel d’exploitation attendu est d’environ 19 milliards de Fcfa.

Selon le Président Directeur Général (PDG) de la Sotelma Lassana N’Diaye, l’année 2007 a été celle des défis du redressement, de la privatisation de la modernisation et du développement réseau. «Grâce à l’adhésion des travailleurs à la vision de la Direction Générale et grâce aux efforts déployés, les objectifs budgétaires globaux fixés ont été atteints et le déficit d’exploitation a été résorbé en très grande partie grâce à une politique renforcée de maîtrise des charges. La confiance en l’entreprise a commencé à renaître», a déclaré le PDG.

Selon lui, dans le chapitre de la privatisation, la Sotelma a joué sa partition pour favoriser la mise en place des conditions pour une privatisation réussie dans l’intérêt de l’Etat et des travailleurs en accompagnant le conseiller à la privatisation dans le cadre de l’élaboration d’une stratégie et en animant des débats afin de partager avec l’ensemble des travailleurs des décisions essentielles.

L’année 2007 a vu la capacité du réseau mobile s’étendre à 760 000, couvrant plus de 200 nouvelles localités et l’extension de la capacité de la bande passante internationale de l’opérateur d’Etat qui a passé de 45 Mbt/s à 200 Mbt/s, le développement de l’ADSL, etc…

B. Daou

14 Février 2008.