Partager

Comme le dit l’adage, « un malheur ne vient jamais seul ». Un jeune couple en plus d’avoir fui son village en raison de l’avancée des bandits armés, aura désormais à gérer le cas d’un de ses enfants. Il s’agit d’un bébé atteint de trisomie 21. En effet, Dada Bakayogo et Mariam Maïga ont un enfant du nom de Saliou souffrant d’une maladie depuis sa naissance, il y a neuf mois, à la maternité de l’hôpital de Gao. Il est le troisième enfant du couple, les deux premiers étant en bonne santé.

Contrairement à Saliou qui, en venant au monde, pesait 1, 600 kg. Les médecins ont mis ce bébé fragile sous perfusion pendant six jours intensifs. Les six jours écoulés, Mariam partait chaque jour avec le bébé faire le suivi sans aucune amélioration. Il est resté fiévreux jusqu’au jour d’aujourd’hui.

Arrivée à Bamako à la suite des évènements qui ont conduit une bonne partie de la population du nord à un exil forcé, la jeune maman, très courageuse, a amené Saliou au centre de santé de Korofina où les médecins, après diagnostic, ont conclu qu’il souffre de la trisomie 21.
C’est une maladie qui ralentit considérablement la croissance de l’enfant, selon l’explication du personnel soignant. Saliou est à neuf mois aujourd’hui et ne pèse que 4 kg. Un poids que certains enfants ont déjà à la naissance.

Le petit Saliou est tellement fragile qu’il ne peut s’asseoir de lui-même sans l’aide de l’entourage. En effet, la trisomie 21, selon un avis médical, est contractée le plus souvent dès la conception. Les parents transmettent à leurs enfants un total de 46 chromosomes constituant ses bagages génétiques.

Ces chromosomes vont s’associer pour former ainsi 23 paires rentrant dans la fabrication de la couleur des yeux et des cheveux des progénitures. Il arrive parfois que des difficultés surviennent et qu’un chromosome de plus s’ajoute à la 21ème paire. Ce qui a pour conséquence de provoquer chez l’enfant une trisomie 21. Le chiffre 21 accompagne le thème trisomie, puisque l’anomalie se produit sur la 21e paire.

Il existe d’autres types de trisomie dûs à un ajout d’un chromosome sur d’autres paires (par exemple, la trisomie18), mais cela provoque généralement la mort du fœtus avant qu’il ne soit à terme.
Les symptômes dûs à la trisomie, fréquemment observés chez l’enfant, sont entre autres un retard intellectuel, un faible tonus musculaire et un retard de langage particulièrement lié à la morphologie du visage, de la bouche, de la langue et de la dentition. Il est fréquent que la trisomie 21 soit accompagnée de troubles cardiaques, digestifs ou autres dysfonctionnements. Certains soins spécialisés et précautions particulières doivent être prodigués aux enfants contractants.
Rappelons que Mariam, à son arrivée à Bamako, a été enregistrée à la mairie de Korofina comme faisant partie des personnes déplacées du nord avec ses enfants pour pouvoir bénéficier de l’aide attribuée aux personnes de son cas.

Malheureusement, elle n’a pas eu de suite, elle vit au jour au jour avec ses trois enfants. Aussi lance t-elle lance un appel à toutes les âmes charitables pour l’aider à soigner son petit Saliou. Pour tout contact, elle est joignable au 74 48 62 72 ou au 76 13 83 09, M. Bakayogo vous répondra. Encore une fois merci à vous tous pour votre disponibilité à secourir les indigents..

Fatoumata Mah Thiam KONE

L’Indépendant du 19 Juin 2012