Partager

La devanture de la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée-DNAPES (Bamako) a servi de cadre, le jeudi 14 octobre 2021, à la tenue de la cérémonie de sortie de la 10ème promotion des élèves surveillants de prison et de celle des éléments de la nouvelle Brigade de l’Administration Pénitentiaire, dénommée «Brigade d’Intervention Pénitentiaire (BIP)».

Au cours de cette cérémonie, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué a exhorté les 136 membres de la Promotion à la discipline pour l’accomplissement des missions. « Je voudrais adresser aux 136 surveillants de prison, de la 10ème promotion, mes vives et chaleureuses félicitations. Vous devez épouser, au quotidien, toutes les valeurs qui caractérisent les services de l’État dédiés à la défense et à la sécurité », a souligné le ministre Kassogué.

Cette cérémonie de sortie de la 10ème promotion des surveillants de prison était présidée par le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, en présence du ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politique et institutionnelles, Mme Fatoumata Sékou Dicko, des membres de la famille judiciaire, des responsables des forces de défense et de sécurité, du Directeur National de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée (DNAPES), Ibrahim Tounkara, du représentant de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour stabilisation du Mali), Ahmed Ghanem Ali et d’autres personnalités.

Après la revue des troupes par le ministre Kassogué suivie du mot de bienvenue du maire de la commune VI du district de Bamako, Boubacar Keïta, le directeur du centre de formation militaire, colonel Youba Coulibaly a invité les membres de la promotion à l’amour de la patrie, au respect de la loi. Selon le chef de la Brigade d’Intervention Pénitentiaire, Abdoulaye Diarra, l’une des missions de la brigade est de prêter main forte aux établissements pénitentiaires dans le cadre du maintien de la sécurité interne et de la sécurisation des abords immédiats.

Pour sa part, le chef de la section des affaires judiciaires et pénitentiaires de la Minusma, Ahmed Ghanem Ali a souhaité la pérennisation des formations. Selon lui, tout le monde est interpellé à la protection d’institution judiciaire.

Après une formation militaire bien remplie, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, Mamoudou Kassogué  a fait savoir que les 136 recrues ont bénéficié d’une formation professionnelle à l’Institut National de Formation Judiciaire « Maître Demba DIALLO ». « Avec la qualité des enseignements reçus et l’encadrement dont les jeunes recrues ont bénéficié pendant cette formation professionnelle, on peut affirmer, sans risque de se tromper, que cette promotion saura répondre aux attentes du service. Cette cérémonie restera vivace dans les annales de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education Surveillée car, elle marque également la sortie de la première promotion de la Brigade d’Intervention Pénitentiaire (B.I.P) », a souligné le ministre.

Selon le ministre, la mise en place de la B.I.P. était très attendue, pour la simple raison qu’elle permettra d’assurer une gestion efficace des crises et des incidents dans les Etablissements Pénitentiaires. Le ministre a exhorté les éléments à l’assiduité, au courage et à la discipline pour l’accomplissement des missions. «Je suis très ému, ce matin, de donner le nom de feu Adjudant-Chef Dramane Dembélé à cette 10ème promotion des Elèves Surveillants de prison. Dramane Dembélé est tombé sous les balles des terroristes lors de l’attaque de la Maison d’Arrêt de Kimparana, dans la nuit du 10 au 11 août 2020.

A travers cet acte, mon Département entend rassurer les parents de l’agent qu’il ne sera jamais oublié. Je voudrais adresser aux 136 surveillants de prison, de la 10ème  promotion, mes vives et chaleureuses félicitations. Vous devez épouser, au quotidien, toutes les valeurs qui caractérisent les services de l’État dédiés à la défense et à la sécurité », a conclu le ministre. Au cours de cette cérémonie, il ya eu la remise des attestations et épaulettes aux éléments. La cérémonie a pris fin par le défilé et la démonstration des éléments de la promotion.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain