Partager

Le journal Les Echos grâce à la plume de Moussa Bolly, a remporté le trophée du meilleur journaliste culturel de l’année 2007 dans la catégorie presse écrite lors de la nuit des Soroké d’or samedi dernier au CICB.

La première nuit de la communication dénommée « Soroké d’or » a récompensé les meilleurs journalistes de l’année 2007. L’événement s’est déroulé le samedi 10 novembre au CICB à l’occasion d’une soirée gala animée par les artistes Djénéba Seck, le couple Amadou et Mariam, Aïcha Koné en présence des ministres des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, de la Communication et d’autres invités de marques.

Initié par Action +, la nuit de la communication « Soroké d’or », selon sa directrice générale, Naba Kéita « récompense, à travers les trophées, les meilleurs acteurs de la communication (radio, télévision et presse écrite ».

Le jury de 6 membres, présidé par notre confrère Baba Djourté, sur la base des critères de sélection à savoir : la pertinence du thème, le style et le contenu des articles déposés, a décerné dans la catégorie presse écrite, « Meilleur journaliste culturel de l’année, prix Aly Farka Touré » à Moussa Bolly de votre journal « Les Echos ». Il était en compétition avec Assane Koné du « Républicain », Alou Badra Haïdara de « L’Indépendant ».

Modibo Naman Traoré de « L’Essor » a décroché le prix feu Pierre Diakité du meilleur journaliste sportif devant Boubacar Diakité Sarr de « Les Echos » et Baba Cissouma du journal « Match ». Dans la catégorie du meilleur article, Saouti Haïdara de « L’Indépendant » a enlevé le trophée devant « Les Echos » et « Info-Matin ».

Dans la catégorie radio, les critères suivants ont été retenus : la qualité sonore, la réalisation-présentation et le contenu. Le trophée de la meilleure émission sportive en bamanakan est allé à Sy Souleymane Sy de radio « Bamankan ».

Moussa Tidiane Kanté (MTK) de la Chaîne II pour son émission Multi-top a reçu le prix de la meilleur émission d’animation radio.

L’émission de la revue de presse en bamanakan « Bourankè a ni Bouramuso » de Radio Kledu a reçu le prix Mamadou Bakary Coulibaly devant la radio « Djekafo », la radio « Benkan ».

Le meilleur caméraman a reçu le prix Moussa Ouane. Il s’agit de Ngolo Diarra du Cespa. La meilleure émission télé appelée prix Thierno Ahmed Thiam a été décernée à l’émission terroir de Mody Soumano de l’ORTM.

Le meilleur présentateur (prix Lamine Coulibaly) et la meilleure présentatrice (prix Aïssata Cissé) sont Alassane Diombélé et Dèye Sissoko tous de l’ORTM. Ils étaient en compétition respectivement avec Moussa Baba Coulibaly, Ibrahim Diombélé, Rokia Cissé (ORTM) et Tina Abdou Saley (Africable).

Des prix d’honneur ont été remis à Abdramane Sacko, journaliste, à la Maison de la presse et à l’ancien ministre de la Communication Gaoussou Drabo.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Moctar Ouane, et celui de la Communication et des Nouvelles technologies, Mme Diarra Mariam Flantiè Diallo, ont remercié les initiateurs de la soirée. Ils ont souhaité que l’événement se pérennise.

Amadou Sidibé

12 novembre 2007.