Partager

L’ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro a été élu lundi nouveau président de l’Assemblée nationale, devenant ainsi le deuxième personnage de l’État, et veut se poser comme un « rassembleur des Ivoiriens ».(…) « Au moment où nous allons écrire une nouvelle page de l’histoire de notre nation, la Côte d’Ivoire a besoin au plus vite que toutes les énergies institutionnelles se conjuguent pour réaliser ensemble l’édification du pays », a-t-il poursuivi. La candidature de M. Soro a été soutenue par le RDR, et son grand allié du PDCI. Le camp de l’ancien chef d’État Laurent Gbagbo avait boycotté les législatives de décembre. L’élection de M. Soro intervient 10 ans après celle de Mamadou Koulibaly en 2001 (ex-proche de M. Gbagbo), dont le mandat normal de 5 ans, n’a jamais été renouvelé, en raison des troubles dans le pays. Un remaniement ministériel est prévu dans les prochains jours, après la démission jeudi de M. Soro et de son gouvernement intervenu trois mois après les législatives de fin 2011. AFP.