Partager

« Il y a un sommet extraordinaire des chefs d’Etat jeudi à 10H00 (locales et GMT) à Abidjan sur le Mali et la Guinée-Bissau », a indiqué à l’AFP l’entourage du président ivoirien Alassane Ouattara, président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao).
L’organisation ouest-africaine est confrontée à deux très graves crises à la suite de coups d’Etat dans ces deux pays. Au Mali, on attend la composition du gouvernement du nouveau Premier ministre de transition Cheick Modibo Diarra. Mais les putschistes qui ont renversé le 22 mars le président Amadou Toumani Touré, parti jeudi en exil au Sénégal, sont soupçonnés de ne pas vouloir céder la place aux civils, malgré un accord conclu avec la Cédéao le 6 avril. Pour la Guinée-Bissau, l’organisation régionale a condamné jeudi la mise en place d’un « Conseil national de transition », dénonçant une « usurpation du pouvoir » par les putschistes du 12 avril. AFP