Partager

Les préparatifs du Sommet Afrique-France que le Mali doit accueillir en janvier 2017 vont bon train. En prélude à ce grand rendez vous des Chefs d’Etats et de Gouvernement d’Afrique et de France, Bamako, la capitale malienne abritera du 13 au 15 décembre 2016, le Forum Genre et Développement. Durant trois jours, près de trois cents acteurs du développement et de l’entreprenariat dans le secteur de l’agro-business venant d’Afrique, de France et d’ailleurs vont se pencher sur le thème « L’Entreprenariat Féminin dans le domaine de l’Agro-business– Comment développer l’Agro-business, clés de l’émergence de l’Afrique ? ».

Le Mali s’apprête à accueillir, en janvier, la 27e édition du Sommet Afrique-France. Les organisateurs de cette deuxième édition du Sommet sur les berges du Djoliba mettent les petits plats dans les grands pour la réussite de l’événement qui offre des opportunités à saisir pour les femmes, les jeunes, les opérateurs économiques et les élus. Et pour mobiliser les groupes cibles suscités, autour de leurs objectifs, dans le cadre du Sommet sont organisées quatre fora dont le Forum Genre et Développement qui se tiendra du 13 au 15 décembre 2016 à Bamako.

L’ouverture et la clôture dudit forum auront lieu au Palais de la Culture de Bamako et les ateliers se tiendront au Centre Maeva à l’ACI 2000. Ce grand forum vise à consolider la participation des femmes à l’émergence économique de l’Afrique; réfléchir sur les outils pour une autonomisation socio-économique effective des femmes; réfléchir sur l’impact de l’environnement et des facteurs climatiques sur les activités agricoles des femmes entrepreneures ; réfléchir sur l’accès de la femme à la propriété foncière ; prendre en compte le rôle de la femme entrepreneure dans la réalisation des ODD ; renforcer les capacités managériales des femmes entrepreneures dans le domaine de l’agro-business ; apporter une contribution des femmes aux thématiques du Sommet; mettre en exergue les questions du dividende démographique et proposer des solutions et rédiger une adresse aux Chefs d’Etats et de Gouvernements lors du Sommet Afrique-France.

Les résultats attendus du sommet sont : une feuille de route est établie sur la conservation, la transformation, la commercialisation des produits; les problèmes de développement de l’agriculture et de l’agro-business pour les femmes sont mieux appréhendés; les processus ou démarches de valorisation des productions agricoles (agricole, pastorale et sylvicole) et agro-industriels sont discutés et adoptés; une stratégie innovante de soutien aux projets spécifiques de femmes entrepreneures dans le domaine de l’agro-business est validée ; une stratégie de valorisation des femmes entrepreneures dans le domaine de l’agro-business est adoptée ; un dispositif de financement adéquat de la chaine de valeur au niveau africain est mis en place ; autonomisation accrue de la femme entrepreneure et un prix pour la meilleure femme africaine dans le domaine de l’agro-business, est instauré, la date pour la première édition est fixée.

Madiassa Kaba Diakité

Le Républicain du 08 Décembre 2016