Partager

Plus d’un mois après les pluies torrentielles du 28 août à Bamako, la mobilisation envers les sinistrés ne connaît pas de répit. Pour témoigner sa solidarité à ces sinistrés, la Fondation Emile Achcar a offert, le samedi 28 septembre 2013, des produits alimentaires d’une valeur de 2 500 000 FCFA. La remise de ces dons a eu lieu à la mairie de la Commune IV, en présence des autorités communales et des représentants de la Fondation.

Composés de 56 sacs de bonbon, 120 sacs de pâtes alimentaires, des cartons et sacs de sachets d’eau minérale, de 25 sacs de 50 kilogrammes de farine et de 20 sacs de farine enrichie Vitablé, ces dons viennent renforcer les capacités d’assistance de la mairie de la Commune IV. Bien que symbolique, cette remise constitue le témoignage de la Fondation Emile Achcar à appuyer les couches les plus défavorisées. C’est du moins l’avis de l’un des représentants de la Fondation, Sidi Dagnoko, qui a rassuré de la volonté de sa Fondation à relever ce défi.

Au nom de l’ensemble des Conseillers communaux de la commune et des sinistrés, le 5ème adjoint au maire de la commune IV, Issa Sidibé, a remercié la Fondation pour le geste. Il a aussi rassuré que les dons iront aux vrais sinistrés, c’est-à-dire ceux reconnus comme tels par le ministère du Travail et des affaires sociales et humanitaires à travers ses services spécialisés. Tout en expliquant que la gestion des dons offerts aux sinistrés est saine en commune IV, le 5ème adjoint a aussi fourni le dernier bilan des inondations du 28 août dans la commune. Selon lui, ces inondations ont fait, au terme d’un recensement tenu le 4 septembre dernier, 789 ménages sinistrés dont trois décès : un septuagénaire, un garçon et une fillette.

Il faut signaler que la Fondation Emile Achcar a vu le jour grâce au dynamisme de certains amis de feu Emile Achcar et à l’appui des autorités, selon les représentants de ladite Fondation. Essentiellement dédiée aux actions sociales à travers la formation, l’accès à la santé et à l’alimentation, entre autres, la Fondation Emile Achcar entend honorer celui dont elle porte le nom et qui fut, selon les représentants de la Fondation, un infatigable défenseur de la dignité humaine.

Yaya Samaké

22 Septembre du 30 Septembre 2013