Partager

sofara.jpgMardi, le périple de trois jours du chef de l’état Amadou Toumani Touré, dans les régions de Gao et Mopti, a pris fin.
_ A Sofara, dernière étape mopticienne, la délégation présidentielle a été accueillie par une foule très nombreuse sur le terrain de football où a eu lieu la cérémonie de réception.

Le maire de Sofara, Alassane Guindo, tout en saluant la visite du président Touré dans sa circonscription a mis en exergue les actions de développement réalisées dans la commune, comme l’arrivée de la téléphonie mobile, la construction de trois écoles et de quatre centres de santé, les dons de céréales pour assurer la sécurité alimentaire.

Préoccupations de ses mandants ont été également évoquées par le maire Guindo, tels, l’aménagement des berges de la rivière qui traverse la localité, l’électrification du village, la construction d’une mosquée, d’une école coranique et d’une brigade de gendarmerie, ainsi que l’ouverture d’un lycée à Djenné.

En réponse au maire, Amadou Toumani Touré a indiqué qu’il avait pris bonne note de toutes leur doléances.

Annonce a alors été faite par le président Touré de la construction d’un poste de gendarmerie et d’un centre de santé dans la commune précisément à Diaba, de la venue de l’éclairage public, et de la construction du seuil de Djenné, un projet très cher aux habitants de la zone.

De même, le chef de l’état a remis, 10 millions de Fcfa pour financer la construction de la Maison des jeunes et la réfection du terrain de football ; des équipements sportifs aux jeunes de Sofara et dix millions de Fcfa pour financer les travaux de clôture du terrain de football de Djenné.

Suite à la cérémonie d’accueil, le président Touré a procédé au lancement des travaux des voies de raccordement de Sofara à la route nationale.

D’un montant de plus de 954 millions de Fcfa (hors taxes) financés par la Banque islamique de développement et le budget public, les travaux des voies de raccordement de Sofara à la route nationale comprennent la réalisation d’une plate-forme de 10 mètres de large, d’une chaussée de 7 mètres en enduit superficiel bicouche, de deux accotements de 1,5 mètre chacun, revêtu en monocouche. Les travaux seront exécutés par l’entreprise Covec-Mali.

Le maire de Sofara, d’affirmer que la construction de cette bretelle permettra à nos populations d’écouler facilement leurs produits agricoles et maraîchers vers les grandes villes.

Quant au ministre de l’Équipement et des Transports, Abdoulaye Koïta, lui estime que ces travaux visent non seulement à relier la commune de Sofara au réseau routier, mais aussi à la doter d’une infrastructure urbaine de transport qui facilitera les transformations qualitatives.

Puis, le chef de l’état a rendu visite aux notables, et s’est rendu sur les plaines agricoles.

Le chef de l’État, avant d’arriver à Sofara, avait fait étape à Fatoma pour s’enquérir des réalisations faites par les pouvoirs publics dans cette localité.

Ainsi, à l’actif des autorités, le maire de Fatoma, Ali Daou a cité une Maison de jeunes, une école, et l’installation de banques de céréales.

Quant au président Touré tout en remerciant les habitants de Fatoma pour leur accueil, leur a promis des forages et l’éclairage public.

Le président de la République, Amadou Toumani Touré, était hier mercredi à Nara.

15 mars 2007.