Partager

La quincaillerie import-export de la société  »Afrique service » a été, dans la nuit du 10 au 11 août, victime d’un cambriolage. Les malfrats ont enlevé des marchandises d’une valeur de 30 millions FCFA. La police a déjà procédé à l’arrestation du principal suspect, Salif Magassa, qui assumait la fonction de gardien la nuit du vol.

C’est aux environs de deux heures, dans la nuit du 10 au 11 août, qu’un magasin de six sur onze mètres, de la quincaillerie import export de la société Afrique service, a été vidé de tout son contenu. Il s’agit des néons de 60 cm et de 120 cm d’une valeur estimée à plus de 30 millions. Le vol n’a été découvert que le matin à 11 heures quand les ouvriers venus pour prendre le matériel dans le magasin ont découvert que les portes ont été défoncées et que le magasin était vide.

Le gérant de la quincaillerie a, tout de suite, saisi la police du 10 ème arrondissement. Le Commissaire Mady Fofana a, à cet effet, demandé au chef de la Brigade de recherches, l’inspecteur Macky le Lynx, de faire tout pour retrouver les voleurs.

L’inspecteur Macky, accompagné de l’inspecteur stagiaire Souleymane Séri, de l’adjudant Diakaridia Dembélé et du stagiaire Mariam Fofana, a aussitôt fait une descente sur les lieux. Le constat sur le terrain l’a conduit à rechercher le gardien qui, étrangement, était absent.

Il s’agit de Salif Magassa, un chauffeur de la société dont le camion était en panne et qui a été appelé à remplacer le gardien attitré des lieux, malade.

Salif Magassa fut retrouvé le même jour. Il a déclaré à la police que le vol a été commis par un groupe de sept personnes qui l’ont tout d’abord ligoté et bâillonné avant de vider le magasin.

Macky le Lynx, qui n’a pas cru à sa déclaration, l’a conduit au poste de police. Cuisiné, il dira que c’est son ami, un certain Issa Doumbia qui, lors de son passage le matin, l’avait détaché. Le Lynx a, tout de suite, retrouvé Issa Doumbia, ce dernier reconnaît que le gardien est son ami mais que cela fait belle lurette qu’ils ne se sont plus revus. C’est alors qu’il confia au chef BR qu’il ne s’agissait pas de ce dernier mais plutôt d’Issa Sanogo.

L’inspecteur Macky le Lynx remonta jusqu’à Issa Sanogo qui soutient que la nuit du vol, Salif Magassa et lui ont dormi ensemble mais qu’il a profité de son sommeil pour disparaître.

Salif Magassa a déjà été présenté devant le Procureur du tribunal de première instance de la commune VI.


Pierre Fo’o MEDJO

22 Août 2008