Partager

Le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Dr Abdrahamane Sylla, a animé le mardi 24 octobre 2017 un point de presse pour donner des précisions sur la situation difficiles de nos compatriotes en Algérie et en Libye.

Le ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale a indiqué à la presse que son département suit avec intérêt la situation de nos ressortissants en Algérie et en Libye.

S’agissant de l’Algérie, le ministre a rassuré les compatriotes que des démarches politiques et diplomatiques sont en cours auprès de la partie algérienne, notamment des consultations bilatérales afin d’aboutir à un règlement définitif de la crise qui  affecte les immigrés depuis plusieurs semaines.

A ce jour, dira-t-il, « 83  Maliens dénombrés, le 8 octobre 2017, dans le Centre d’Agadez de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) ont été rapatriés  à Bamako ».  Et d’ajouter que  138 Maliens en provenance d’Algérie convoyés par deux bus affrétés par le gouvernement sont attendus à Bamako.

Pour ce qui concerne la Libye, « 163 des 247 de nos ressortissants libérés dans des maisons d’arrêt sur le territoire libyen sont arrivés à Bamako, le 20 octobre 2017, par un vol humanitaire affrété en collaboration avec l’OIM », a précisé Dr Sylla.  Il a annoncé qu’un autre vol est programmé, le 7 novembre 2017, pour le rapatriement de 180 autres  de nos compatriotes en détresse en Libye.

Le ministre a invité l’ensemble des Maliens à la sérénité et rassuré que l’Etat continuera à prendre toutes  les dispositions utiles d’assistance et de protection de tous nos compatriotes en détresse à travers le monde.

Ousmane Daou

Du 27 Octobre 2017