Partager

Hier mercredi 8 août, le Groupe parlementaire ADEMA/PASJ a fait un don de 5 millions de francs CFA, dans la salle Aoua Kéita de l’Assemblée nationale, au Collectif des ressortissants du nord (COREN). Ce don vient en appui aux actions humanitaires que le COREN a initié depuis le déclenchement de la crise politico-institutionnelle qui a fait des milliers de déplacés des régions du Nord. Sous la houlette du Président du Groupe parlementaire ADEMA/PASJ, l’Honorable Timoré Tioulenta, la cérémonie a enregistré la présence de plusieurs députés Rouge et Blanc et de responsables du COREN, dont le Président Malick Alhousseini Maïga.

L’Honorable Timoré Tioulenta a rappelé que notre pays est meurtri et a adressé ses encouragements aux membres du COREN pour tout ce qu’ils ont accompli durant cette période de crise, en termes humanitaires, dans le cadre du soulagement des populations déplacées du Nord. Les élus ont également été très actifs, en mettant notamment en œuvre la diplomatie parlementaire pour venir à bout de cette crise. Dans cette optique, Timoré Tioulenta a indiqué que son groupe parlementaire travaillerait à renforcer ce qui est déjà acquis.

Le président du COREN s’est réjoui de ce don de la part des députés du Parti des Abeilles. Malick Alhousseini a assuré que cette somme servirait bien à faire face aux besoins des populations. «Ce geste ne surprend pas le COREN. Pour la simple raison que l’ADEMA est le premier parti politique à lui avoir apporté son soutien, le 10 avril dernier, par l’entremise du Mouvement national des femmes ADEMA. Ce geste a été suivi par plusieurs autres donations de diverses associations, groupements et organisations», a-t-il conclu.

Youssouf Diallo


6 tonnes de riz, 2 tonnes de sucre et plus de 6 millions de FCFA distribués
Recevoir d’une main et donner à de l’autre. Telle est la méthode de travail du Collectif des Ressortissants du Nord (COREN). Fort de ce principe, le COREN a procédé, mardi dernier à son siège, à une remise d’argent et de vivres aux Coordinations régionales de Tombouctou, Gao et Kidal, au profit des populations déplacés de ces trois régions à Bamako.

La rencontre, à laquelle ont pris part les leaders du Collectif et les responsables des Coordinations régionales, était présidée par le président Malick Alhousseïni Maïga. A travers cette cérémonie, il s’agissait pour le COREN de distribuer aux populations déplacées les dons reçus ces derniers temps. Ainsi, il a été mis à la disposition de chacune des Coordinations régionales de Tombouctou et Gao la somme de 3 millions de nos francs, 3 tonnes de riz et 1 tonne de sucre. Pour la région de Kidal, le COREN a donné la somme de 500 000 F CFA.

Cet argent, faut-il le rappeler, provient en grande partie du récent don en nature effectué par le secteur privé de Kayes et la Commune de Sitakili dans le cercle de Kéniéba. Au cours de la remise, le Collectif des Ressortissants du Nord a rendu publique une déclaration sur l’évolution de la situation dans les zones sous occupation. Dans celle-ci, le COREN condamne les violations répétées des droits de l’homme dans les régions de Tombouctou, Gao et Kidal.

Il invite aussi le Haut Conseil Islamique du Mali à poursuivre son effort de médiation pour amener les occupants à renoncer à la Charia. Pour le Président Maïga, l’Etat doit plus que jamais intervenir militairement au Nord pour chasser les bandits armés. Il a remercié les bonnes volontés qui ne cessent de se manifester pour les populations du Nord-Mali, comme la SIFMA Sa, qui a procédé à un don de 2 millions CFA à l’issue de la rencontre.

Yaya Samaké

09 Août 2012