Partager

Selon le leader de la CODEM, Housséinou Amion Guindo dit Poulo, le scrutin qui s’est déroulé le dimanche 15 décembre est un » honteux hold-up électoral « . Pour un mandataire de la liste du parti de la quenouille, les bulletins » votés » CODEM ont été sortis des urnes pour être remplacés par des bulletins RPM.

Les rues de Sikasso sont, assure-t-il, jonchées de bulletins » votés » CODEM, qui n’ont pas été comptabilisés. Des recours devraient être introduits devant la Cour constitutionnelle. Poulo et ses camarades dénoncent aussi l’utilisation des moyens de l’Etat pour battre campagne au profit de l’alliance RPM-MPR-FARE.

Rassemblés par Kassoum THERA, A.B. HAIDARA, B.SEGBEDJI

L’Indépendant du 18 Décembre 2013