Partager

Une mission du conseil régional de Sikasso conduite par son 2è vice-président Samba Sanogo a procédé les 13 et 14 avril derniers, à la réception définitive de l’aménagement hydro agricole de la plaine de Néguéla, Commune rurale de Kolosso, Cercle de Kolondiéba. Outre les techniciens du Conseil régional et de certains services techniques régionaux, la mission comprenait un chargé de programme de l’Union européenne au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAECI) Hassoune Dicko, le représentant du directeur Europe au MAECI, Cheick Oumar Thiam. 

Les travaux d’aménagement de la plaine de Néguéla, comprennent des travaux de terrassement et de génie civil. Il s’agissait de la réalisation d’un ouvrage d’admission et de vidange avec un système de régulation par des batardeaux métalliques sur le chenal principal permettant l’épandage des eaux reçues des autres entrées d’eau en amont, et l’admission à partir du fleuve Bagoé pendant la crue. En cas de besoin, le même ouvrage assurera la vidange de la plaine pendant la décrue. Il a été raccordé par deux digues. 

La délégation a visité l’ouvrage de Néguéla qui fait partie d’un ensemble de projets visant à développer les compétences du Conseil régional en matière de maîtrise d’ouvrage des travaux d’infrastructures. La réalisation de ces travaux permet de renforcer la crédibilité du Conseil régional comme cadre de cohérence du développement régional et d’améliorer les perspectives de partenariat inter collectivités. 

Ces investissements structurants qui sont financés dans le cadre d’un contrat de subvention avec l’Union européenne concernent la réalisation de deux aménagements hydro agricoles pour la promotion du maraîchage/arboriculture, la riziculture et la pisciculture. Il s’agit de la plaine de Néguéla, objet de la présente réception définitive qui a un potentiel de plus de 500 hectares, du seuil rizicole de Zanférébougou qui a un potentiel de plus 100 hectares dans la Commune rurale du même nom, Cercle de Sikasso et enfin la réalisation d’une unité de transformation et de commercialisation de noix de cajou à Garalo, Cercle de Bougouni. 

Le marché relatif à la réalisation des travaux d’aménagement hydro agricole de la plaine de Néguéla, avait été attribué à l’entreprise internationale des travaux publics et bâtiments (EITPB-SARL) pour un montant de 237.264.200 Fcfaet un délai d’exécution de quatre mois. Le contrôle et la surveillance ont été assurés par le bureau d’ingénieurs conseil «South Engineering». 

Après la visite guidée de l’ouvrage de Néguéla, la mission régionale a procédé à la réception définitive des travaux d’aménagement hydro agricole sans réserve. Les populations bénéficiaires ont vivement remercié le Conseil régional de Sikasso et ses partenaires pour cette importante réalisation dans leur localité.

Fousseyni DIABATÉ
Amap-Sikasso

Source: L’Essor