Partager

Le salon international de l’Agriculture de Bamako (SIAGRI) se veut un espace d’échanges et de découvertes du potentiel agricole du Mali. La deuxième édition de ce salon se tiendra du 24 au 30 avril au Palais de la culture Amadou Hampaté Ba.

C’est en prélude à cet événement que l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) a organisé une conférence de presse, le samedi dernier à son siège. Animée par le président de l’APCAM, Bakari Togola, la conférence enregistré la présence du Président de la Commission d’Organisation, Siriman Sacko, du secrétaire général de l’APCAM, Fousseïni Traoré et de Sidi Dagnoko, représentant l’Agence de communication Spirit.

Le président de l’APCAM a expliqué d’abord le contexte dans lequel le SIAGRI a vu le jour.
C’est une initiative de son prédécesseur qu’il a trouvé sur son bureau à sa prise de fonction en 2006. Après les explications des experts, Togola disait approuver le projet puisqu’il est une bonne initiative qui pouvait profiter aux producteurs et à notre pays.

C’est pourquoi, il s’est engagé. Et la première édition a été tenue du 17 au 24 novembre 2006. L’édition de 2006 a été, selon le président de l’APCAM, une satisfaction à plusieurs points de vue notamment par la mobilisation permanente des hautes autorités, la participation d’au moins 5 000 visiteurs simples et professionnels par jour, l’exposition de 800 types de produits et la participation de 17 pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie.

La deuxième édition qui se tiendra du 24 au 30 avril ambitionne de dépasser largement la première en terme de participation et d’innovations. Une trentaine de pays des différents continents ont déjà annoncé leur participation. Les innovations vont concernées des sous secteurs spécifiques sur lesquels la Commission d’organisation a décidé de mettre un accent particulier.

Pendant le Salon, une journée promotionnelle sera organisée sur le sous secteur pêche et aquaculture. Au cours de cette journée, les organisateurs regrouperont dans un espace bien déterminé tous les produits de pêche et tout ce qui pourra contribuer à développer ce sous secteur. On ne parlera qu’exclusivement de pêche et d’aquaculture. Il y aura également les journées d’enfants des écoles de bases ; de la mangue du Mali ; des emplois dans les métiers de l’agriculture.

Le SIAGRI, organisé par l’APCAM, veut mettre en valeur le potentiel du secteur agricole, agro alimentaire et agroindustriel d’où le thème de cette année « l’agroalimentaire pour une agriculture de qualité ». Il a un contenu varié qui va des expositions au concours général des animaux en passant par les conférences et tables rondes, et le micro supermarché ou sont regroupés tous les produits locaux et / ou transformés du terroir.

Les différentes régions du Mali exposeront chacune sa spécificité agricole et bénéficieront pour la circonstance d’un stand au nom de la région. Le SIAGRI couvre tous les secteurs de l’agriculture, de l’agro alimentaire et de l’agro industrie et particulièrement les fruits et légumes, les céréales, les oléagineux, le coton et les fibres, les produits de cueillette, l’élevage, la pêche continentale et la pisciculture, le bois-énergie.

C’est aussi une vitrine d’exhibition et de vulgarisation des nouvelles technologies de production et de transformation des matières premières agro-alimentaires, une plate forme d’expression et de promotion de produits et services, un cadre privilégié de rencontres et d’échanges d’expériences des professionnels du secteur agricole.

I. Maïga

21 avril 2008.