Partager

La 2è édition de la coupe de l’Association malienne de shotokan karaté (AMSHOKA), s’est déroulée samedi dernier au Pavillon du stade Modibo Keïta. Organisée par l’AMSHOKA, en collaboration avec la Fédération malienne de karaté et disciplines associées (FEMAKADA), la compétition a regroupé 147 combattants issus des ligues de Kayes, Bamako, Koulikoro et Sikasso. Pour cette deuxième édition, les combattants se sont affrontés en kumité et en kata. Dans son allocution d’ouverture, le président de l’Association malienne de shotokan karaté (AMSHOKA) Maître Assy Jean Claude Hapy, ceinture noir 7è Dan rappellera que le shotokan karaté-Do est un art martial qui offre aux pratiquants «les moyens de se diriger sur les chemins de l’épanouissement personnel».

jpg_une-2619.jpgAuparavant, le 1er vice-président de l’association, Bourama Traoré avait salué l’organisation de cette 2è édition de la coupe de l’AMSHOKA, avant de témoigner sa reconnaissance aux ligues de l’intérieur pour leur grande mobilisation. Bourama Traoré indiquera au passage que des experts ivoiriens ont également participé à la compétition cette année. «L’AMSHOKA se porte bien et se réjouit de la présence massive des combattants à la compétition, dira-t-il. Nous remercions les deux experts ivoiriens Kouadio Degaule ceinture noire, 6è dan et Zogué Aimé ceinture noire, 5è dan pour leur accompagnement», ajoutera-t-il.

Après ces deux allocutions, place sera faite à la compétition proprement dite. L’honneur reviendra aux femmes d’ouvrir le bal en kata individuel. Le premier combat mettra aux prises Tasseni Aïssata Diallo du dojo de (Masakan) à Maïné Koumaré de la ligue de Sikasso. Une confrontation remportée par la première qui n’a pas eu besoin de forcer son adversaire. Chez les hommes, Modibo Sacko de Djaré club dictera sa loi devant Karim Ballo du dojo Masakan. Dans la catégorie des –55 kg dame, Awa Sacko de Djaré club s’est hissée sur la plus haute marche du podium face à Djenèba Diallo de Masakan, tandis que sa coéquipière, Astan Diallo l’emportera devant Alima Diarra de la ligue de Sikasso dans la catégorie des +55kg.

En kumité homme Modibo Sacko de Djaré club (-65kg) a été la grande attraction de la compétition, dominant Karim Ballo de Masakan au terme d’un combat maîtrisé de bout en bout. Dans la catégorie des -75kg, Abdoul F Diarra de la ligue de Kayes n’est pas demeuré en reste, signant une belle victoire face à Bourama Togola de la ligue de Sikasso. Dans le combat des lourds (+75kg) la victoire est revenue a Mamadou Coulibaly de la ligue de Sikasso qui s’est imposé face à Oumar Dougoumalé de Masakan. Le trophée de meilleur combattant de cette 2è édition de la coupe de l’AMSHOKA a été décerné à Modibo Sacko de Djaré club, tandis que le trophée fair-play est revenu à la ligue de Kayes. Vivement la troisième édition !

Seïbou S. KAMISSOKO

Les Echos du 5 Février 2014