Partager

Une marche a été organisée samedi, dans les rues de Dakar, par le Collectif pour l’Unité et la Paix au Mali et dans la sous-région (CUPM-SR) pour appeler à l’instauration de la paix au Mali et en Casamance.

Sur les pancartes on pouvait lire notamment : «Le Mali un seul pays !», «Oui à la paix au Mali et en Casamance », «La paix maintenant !», «Non à la destruction des mausolées !».

Le Collectif dit «exhorter les autorités maliennes et ses partenaires à donner la priorité au recouvrement rapide de l’intégrité du territoire malien en arrêtant les tergiversations çà et là (…)».

Le rappeur Didier Awadi a participé à la manifestation aux côtés de responsables de la société civile et des défenseurs des droits de l’Homme.
«Nous voulons dire aux chefs d’Etat que l’agenda des peuples africains, c’est la paix et rien que la paix», a déclaré Alioune Tine, président de la Rencontre Africaine pour la Défense des droits de l’homme (RADDHO) participant à la marche.

«Voici trente ans que la Casamance vit la situation de ni paix ni guerre ; cela ne peut plus durer ! Ça suffit !», s’est-il écrié.

La Casamance, région sud du Sénégal, est en entrée en rébellion armée contre l’Etat du Sénégal depuis 1982. Ce conflit a fait des centaines de morts et de blessés par balles ou par des mines anti- personnels.
Le Mali quant à lui, a vu le nord de son territoire occupé depuis le début de l’année 2012 par des groupes de terroristes jihadistes.

Source : APA-Dakar (Sénégal)

L’Inter de Bamako du 12 Novembre 2012