Partager

La finale de la compétition de football de la Semaine nationale des Jeux universitaires s’est jouée ce week-end au stade du 26-Mars. Elle a opposé les équipes de l’Université de Ségou à celle du Cerfitex de la même région. L’Université de Ségou s’imposera avec un score de 2 buts à 0 et remporta cette première édition.

Organisées par le Centre national des œuvres universitaires, la finale de la compétition de football et la cérémonie de remise des trophées des compétitions sportives de la Semaine nationale des jeux universitaires ont eu lieu ce samedi au stade du 26-Mars.
Ont pris part à cette première édition, les équipes des universités privées regroupées au sein de l’AEPES, les grandes écoles et instituts, mais également les universités comme l’USTTB, l’ULSHB, l’USSGB et l’USJPB.

Pour cette 1re édition des jeux sportifs et universitaires, la finale de la compétition de football était 100 % ségovienne. Elle a opposé l’équipe de l’Université de Ségou et celle du Cerfitex. A la fin de la rencontre les universitaires ont remporté le trophée doublé de plusieurs distinctions personnelles. Mamadou Kané a reçu le trophée de meilleur buteur et celui du meilleur joueur du tournoi et le gardien de but Paul Diassana a été distingué meilleur gardien avec zéro but encaissé.

A la fin de la cérémonie, Mahamadou Maré, le représentant du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a exprimé toute sa fierté au comité d’organisation de la Semaine. Il a rendu un hommage appuyé au Cenou et au bureau de coordination de l’AEEM pour avoir offert à travers ces compétitions une belle opportunité à la jeunesse estudiantine de s’épanouir et d’exprimer son talent.
« Nous pensons fermement que la pratique et la pérennisation des activités sportives, artistiques, culturelles et de loisirs au sein de nos structures peuvent contribuer dans une large mesure à lutter contre l’insécurité et la violence en milieu scolaire et universitaire, tout en créant une saine émulation entre les jeunes », a exprimé M. Maré. Et de se réjouir de l’esprit de camaraderie qui a prévalu entre les équipes tout au long de la compétition.

Oumar B. Sidibé

L’Indicateur du Renouveau du 24 Juillet 2017