Partager

L’ex-athlète paralympique sud-africain Oscar Pistorius, condamné pour le meurtre de sa petite amie Reeva Steenkamp, estime dans une interview devant être diffusée vendredi que sa victime aurait préféré le voir purger sa peine en aidant les plus démunis au lieu d’aller en prison. « Je ne veux pas retourner en prison. Je ne veux pas gâcher ma vie là-bas », déclare Oscar Pistorius dans un entretien à la chaîne britannique ITV, sa première depuis le drame, il y a plus de trois ans. Oscar Pistorius, condamné en appel pour le meurtre de Reeva Steenkamp, sera fixé sur sa peine de prison le 6 juillet prochain. Condamné en première instance à cinq ans de prison pour homicide involontaire, il est sorti après un an d’incarcération et est depuis assigné à résidence. Depuis le début de l’affaire, il clame avoir tué sa petite amie par erreur, en la prenant pour un cambrioleur. »J’ai pris la vie de Reeva et je dois vivre avec ça. Je sens encore le sang, je sens la chaleur (du sang) sur mes mains », déclare également l’athlète. »Je comprends la souffrance des gens qui l’ont aimée et à qui elle manque. Je ressens la même douleur, la même haine envers moi-même », poursuit-il. Selon la défense, Pistorius était dans un état psychologique trop faible pour témoigner, un argument qu’a balayé le procureur Gerrie Nel, estimant qu’il était assez fort pour donner des interviews télévisées. AFP