Partager

Le président du Rassemblement pour le Mali, Ibrahim Boubacar Keita (IBK), était, du 3 au 4 mars dernier, dans le Mandé et à Bougouni, où il a animé des meetings avec les militants qui lui ont réservé un accueil populaire.

En se rendant dans ces deux localités où le RPM compte beaucoup de militants, il s’agit, selon IBK, de venir solliciter la bénédiction de ses pères, mères et frères pour l’élection présidentielle du 29 avril 2012.

A Sélingué, où a débuté la visite, le président du RPM, accompagné de certains membres du bureau politique national du parti, a été accueilli à l’entrée de la ville par une foule immense de jeunes du parti et des adhérents des associations et clubs de soutien à l’honorable Ibrahim Boubacar Keïta. Après quelques de minutes d’échange avec les jeunes scandant les uns « IBK, la solution », les autres « IBK, une chance à saisir en 2012 », le cortège a pris la direction de la grande place de la commune de Baya où s’était massée pour la circonstance de nombreux hommes, femmes et des jeunes venus rencontrer celui qui, selon eux, représente le candidat idéal pour sortir le Mali des difficultés actuelles.

En prenant la parole, Malamine Doumbia, le secrétaire général de la sous section de la commune de Baya, a donné des assurances au candidat quant à la bonne santé du parti dans la commune et dans le cercle tout entier. C’est dans la même dynamique qu’a ensuite abondé Ababa Ascofaré, celui qui a pris la parole au nom des mouvements et associations mis en place à Sélingué pour soutenir la candidature du président du Rassemblement pour le Mali.

Le Président du RPM a cru bon de rendre les mêmes honneurs aux chefs coutumiers et aux notabilités des villages et communes qui gravitent autour de Sélingué. Tour à tour il sera reçu avec les mêmes messages de soutien, dans les communes de Manin Coura (35 kmde Sélingué), à Figira Coro, à Figira Tomo, dans les villages de Furu et Benko. Au cours de toutes les rencontres organisées en son honneur, le président du parti a justifié sa candidature par l’amertume qu’il ressent à cause de la situation actuelle de notre pays. «Des problèmes que notre pays ne connaissait pas avant mais, qui sont devenus malheureusement une triste réalité aujourd’hui, à cause de certaines pratiques comme la corruption, la gabegie et le favoritisme devenus récurrents au sein de notre administration», a déclaré IBK.

C’est le dimanche, que la délégation du président du RPM, est arrivée à Bougouni,150 kmde Bamako. L’accueil a été très populaire à Diéguenina où une marrée de jeunes sur des motos, attendait impatiemment l’hôte du jour. Après la ville de Bougouni, Ibrahim Boubacar Keita a été reçu par la communauté des chrétiens avant de mettre le cap sur le village de Kola, à3 kmde Bougouni. Un grand cérémonial a été organisé en l’honneur d’IBK. Le clou de la visite du candidat du RPM dans le Banimonotié, a été le grand meeting tenu dans l’après midi au centre culturel. Une rencontre au cours de laquelle les jeunes, les femmes et les membres des clubs ont réitéré à IBK qu’il incarne leur espoir pour la présidentielle du 29 avril prochain. Lors de ce rassemblement, certaines nouvelles adhésions ont été portées à la connaissance du président du parti. Il s’agit notamment de la décision prise par la presque totalité des maires (CDS) de Bougouni, de faire désormais cause commune avec le Rassemblement pour le Mali.

En prenant la parole, le président et candidat du RPM, IBK s’est dit touché par l’espoir que les maliens et les maliennes placent en sa candidature. Il a réitéré son amour pour ce pays et s’est engagé à ne jamais le trahir.

Oumar Diamoye

Envoyé Spécial

09 Mars 2012