Partager

A 73 ans, l’âge est venu et les fatigues accumulées aux cours des années de dur labeur se font sentir sur son visage. Sékou Kariba Keita, de son gabarit d’ ancien combattant de l’époque coloniale, incarne la sagesse.

Né à Somasso en 1947, Sékou Keita est issu d’une famille modeste de paysan. Fils de feu Kariba et de Gnéfla Dembélé, cultivateur et ménagère. Après avoir fréquenté l’école privée protestante de son village natal où il obtint son certificat d’étude primaire élémentaire (CEPE), il se dirigea vers Ségou pour obtenir son diplôme d’étude fondamentale (DEF) en 1964. L’enfant de Somasso fut alors orienté au lycée Askia Mohamed à Bamako. Il y obtint son baccalauréat en Lettres Modernes en 1967.

Il a ensuite été orienté à l’ École Nationale d’Administration où il étudia la section « Administration Générale » également appelée « Section Administrative ». Il fut alors détenteur d’une bourse de stage à l’IAP de Paris en 1971 au cours duquel il sera affecté à la préfecture de Maine et Loirre.

Sékou Kariba Keita fit un stage de qualification de 06 mois à la préfecture du Main de Loire. Il fut donc affecté, après son comeback au pays natal, au Secrétariat général du Gouvernement (section législation et rédaction).

Sékou occupa cependant plusieurs postes étatiques à savoir: Chef du personnel de la pharmacie populaire du Mali en 1973, Commandant du cercle de Diré puis de Tombouctou en 1981, Inspecteur de l’Administration Territoriale et du Développement à la base en 1987, Membre du conseil économique et social en 1990, Directeur Général de l’administration pénitencière et de l’éducation surveillée en 1993. Il a fait un petit parcours au département du ministère de la justice ou il occupa le poste de conseiller à la Cour Suprême (section administrative) en 1996.

Il occupa avant sa retraite le poste de Chef de département de la gouvernance au Commissariat du Développement Institutionnel en 2003.

« La persévérance est un talisman pour la vie » dit-on. Sékou Kéita dans cette optique, décida de faire de son parcours professionnel un écrit qu’il nomma « Dossier Administratif », qui selon lui, sera pour la génération future un repère. »

Sékou Kariba Kéita est aujourd’hui président du Comité d’Action d’une ONG dénommée ODES-Mali (Organisme de Développement pour l’Espérance au Mali).

Marié et père de 03 enfants, il réside actuellement à Djélibougou et s’occupe des travaux champêtres comme souvenir de son enfance.

Fanta Mariko

@Afribone