Partager

Les rebelles ont attaqué le jeudi soir et le vendredi toute la mi-journée la base de l’entreprise de bitumage Zakope. Ici des militaires étaient cantonnés. Le bilan serait d’un mort et un blessé du côté de l’armée et plusieurs morts parmi les assaillants.

Jeudi dernier, aux environs de 19 h, la base aurait été attaquée par les rebelles du MNLA à bord de 28 véhicules. Les coups de fusils qui ont retenti pendant une partie de la nuit ont repris le matin à 6 h pour ne s’arrêter qu’à 14 h.

L’entreprise Zakope qui est chargée du bitumage de l’axe Niono-Gomacoura avait abandonné sa base dès les premières attaques de la rébellion en janvier pour laisser la place aux militaires. Les rebelles ont été surpris de trouver l’armée malienne sur place. Le bilan ferait état d’un mort et un blessé du côté de l’armée et plusieurs morts du côté des assaillants, dont un Tchadien.

Après cette attaque, tout le personnel du Millenium Challenge Account s’est replié sur la capitale. Serait-ce la fin de ce gigantesque projet de développement de la riziculture en zone Office du Niger ? Attendons de voir.

Daouda Coulibaly

Le 28 Février