Partager

Ségou, la quatrième région administrative du Mali est en chantier et cela peut être remarqué par tous les visiteurs. Depuis quelques années, la cité des balazans est en train de changer de physionomie. Partout oùl’on passe, il y a des chantiers de développement en cours. Ce qui fait que cette région est en passe de devenir la plus attractive du Mali après la ville de Bamako la capitale.

La région de Ségou est chantier. Ces dernières années, plusieurs infrastructures de développement sont en train d’y être construites par le gouvernement. Sans compter les investisseurs privés nationaux comme étrangers qui sont aussi en train d’y investir. Des usines sont en train d’être implantées à Ségou. Mais aussi, des routes, l’échangeur en chantier et plusieurs autres projets en cours d’exécution ou en passe de l’être. Donnant ainsi un autre visage à la ville de Ségou et à la région en général.

Située à près de 250 km de Bamako, Ségou, la quatrième région administrative du Mali sera bientôt une cité très attractive compte tenu des nombreux chantiers qu’elle héberge actuellement. Presque toutes les grandes rues sont goudronnées ou en cours de l’être. A cela s’ajoute le chantier de l’échangeur qui va relier la ville à d’autres régions comme Mopti etcelles du Nord. La ville de Ségou est une ville carrefour reliant plusieurs localités du pays dont celles du Nord et du Centre. Lorsque tous les chantiers en cours seront terminés, elle sera sans doute la région la plus attractive du Mali.

« Une fois tous ces chantiers terminés, on ne circulera que sur le goudron à Ségou », se réjouie Ibrahima Dolo, un agent comptable à Ségou. Selon lui, l’économie ségovienne a commencé à changer de visage pour prendre celle d’une ville moderne et développée. Et le prix des terrains usage d’habitation a déjà commencé à augmenter car de nombreux particuliers sont en train d’y ériger des immeubles et des maisons pour y habiter dans les jours voire mois à venir.

M.D

Le Tjikan du 30 Juin 2017