Partager

L’inspecteur de sécurité FIFA, l’Egyptien Essam Hamed, sera en inspection au Stade du 26 mars, le samedi prochain, pour constater si le Mali a pu effectivement se conformer aux normes sécuritaires prescrites pour le déroulement des rencontres de la prochaine coupe du monde.

A la suite de l’inspection conduite au Mali par les officiers de sécurité Walter Gagg et Boladji Oyo Oba, dans le courant de l’année 2007, la Fédération internationale de football (FIFA) avait conclu que le Stade du 26 mars de Bamako ne répondait pas aux normes sécuritaires requises.

Informées, les autorités ont mis le stade en règle. Les travaux ont concerné la sécurité des voies de dégagement face à la tribune officielle, la zone mixte, la barrière de séparation de l’équipe visiteuse et le numérotage des chaises.

Aujourd’hui tout est ordre. Mais, seul le jugement d’Essam Hamed prévaudra. Il sera, samedi, au 26 mars, à Yirimadio. De son rapport dépendra la décision finale de la FIFA.

L’objectif de la FIFA est de sécuriser au maximum les rencontres comptant pour la prochaine coupe du monde que va abriter l’Afrique du Sud en 2010 et dont les éliminatoires débutent au mois de juin prochain.


Souleymane Diallo

17 avril 2008.