Partager


En ce moment, les structures ADEMA de la Commune V du District connaissent une agitation sans précédent. Selon nos sources, elle serait due au retour des amis de l’ancien Président Alpha O. Konaré qui, par leurs actions, tentent de contrôler la section avant le prochain congrès du parti. Cette situation constitue, sans nul doute, une sérieuse menace pour l’actuel secrétaire général, Boubacar Bah dit “Bill“. En effet, de sources proches de la section, Bill est sous la menace d’être remplacé par l’actuel 1er secrétaire administratif du C.E, en la personne de M. Moussa Alassane Touré.

Mais pour les partisans de Bill, ladite menace est impensable, puisqu’en plus du handicap de son âge, Moussa Alassane Touré est avant tout une personne peu connue dans les milieux de la Commune V du District.

Malgré tout, il y a un groupe qui voudrait le voir à la tête de la section, en remplacement de Boubacar Bah “ Bill“, qui, soutient-on, n’a réalisé aucun progrès, en dépit des nombreuses années qu’il a passées au poste de secrétaire général de la section.

Mais la préférence de certains militants de la Commune V pencherait surtout en faveur de l’épouse de Moussa Alassane Touré, dit-on. C’est dire donc que Boubacar Bah “Bill” et Moussa Alassane Touré, tous deux membres du CE ADEMA, sont de nos jours dans le collimateur des militants du parti en Commune V du District.

Il faut indiquer que tous ces agissements font suite aux recommandations de la dernière conférence nationale tenue le 25 Mars 2008. En effet, c’est au terme de cette conférence qu’il a été demandé que les différentes structures à la base soient renouvelées. Et ce, avant le prochain congrès prévu, en principe, au mois de Juillet prochain.

D’ailleurs, pour ce renouvellement, la lettre adressée par le CE a fixé un délai imparti entre le 1er Avril et le 31 Mai 2008. Mais depuis que ce délai a été fixé, on a remarqué une grande agitation au sein de la section V de l’ADEMA, car chacun veut intégrer une structure.

Aussi, avec les adhésions et le retour des anciens, nul doute que ce renouvellement ne se passera pas sans difficultés au sein du parti. On constate alors que la bataille risque de s’annoncer très rude, sinon âpre, dans cette Commune V du District où l’on en veut beaucoup au secrétaire général sortant. Et ses adversaires politiques ne manquent pas d’arguments à son encontre.

En effet, ils rappellent que le secrétaire général est un ancien démissionnaire du parti. Il aurait, lui reproche-t-on, envoyé une lettre de démission au président Dioncounda qui, après lecture, l’appela pour l’informer de son refus d’accepter sa démission. ET c’est ce qui explique qu’il est encore resté à l’ADEMA, dit-on.

Mais au niveau de cette section, le débat est en train de suivre un autre cours,avec les actions visibles des amis de l’ancien Président de la République Alpha Oumar Konaré. En effet, soutient-on, dans certains milieux de la Commune, un groupe dans lequel on compte Ousmane Sy serait en train de se battre pour intégrer toutes les structures ADEMA en Commune V du District.

Ceux qui se réclament de cette déclaration vont jusqu’à affirmer que c’est cet ancien ministre de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales qui finance aujourd’hui certaines activités des comités et sous-sections de la Commune V du District.

Selon certaines indiscrétions, Ousmane Sy aurait même promis de tout mettre en oeuvre pour envoyer quelqu’un au C.E. ADEMA pour son soutien. Vrai ou faux?
En tout cas, ceux qui se battent pour le poste de secrétaire général de la section sont en train de multiplier les contacts avec les membres du groupe dont Ousmane Sy fait partie.

Pour quelle finalité? Seul l’avenir nous édifiera.

Laya DIARRA

16 avril 2008.