Partager


Le congrès du parti de l’Abeille est prévu pour le mois d’Octobre prochain. Les sections de l’Adema Pasj se préparent en conséquence pour le renouvellement de leurs structures à travers le pays. La plupart des sous sections ont été renouvelées. C’est
pourquoi certaines sections sont présentement en ébullition.

Dimanche, 21 septembre 2008, la section de Koulikoro n’échappait pas à cette donne. Elle a tenu sa conférence pour renouveler ses membres au nombre de 35. La bataille électorale a été âpre, mais au bout il y a eu une communion des esprits. La commission d’investiture a proposé un bureau de section qui a été élu par une écrasante majorité des participants. C’est Abdoul Baki Cissé, un délégué du Meguetan qui a été élu Secrétaire général de la section.

Deux membres du Comité exécutif de l’Adema (CE) étaient présents pour assurer la supervision. Il s’agit de Samba Diallo et du député Siaka Dama Traoré, tous deux rompus dans la conduite des opérations de renouvellement. Ils sont intervenus à plusieurs reprises pour baisser les passions et ont imposé à la conférence une bataille démocratique.

Ce dimanche, toutes les sous sections du cercle de Koulikoro s’étaient retrouvées à la maison du peuple de Koulikoro. Chaque sous section étant représentée par cinq délégués. Le mouvement des femmes et celui des jeunes avaient chacun cinq délégués. Ainsi que la présidente des femmes et le président des jeunes qui sont statutairement membres de droit de la conférence de section.

Selon les membres du CE, l’importance de ce renouvellement tient au fait que le parti est en quête d’une équipe susceptible de sortir la section de son état moribond pour remporter les élections communales à venir. Ces élections de proximité sont selon eux déterminantes car permettent de baliser le terrain pour les autres élections qui vont suivre (la présidentielle et les législatives).

Le message de Dioncounda Traoré et ses camarades à la section de Koulikoro est, selon ces superviseurs, de maintenir la cohésion du parti, d’œuvrer pour son renforcement en vue de remporter les élections. « Nous avons perdu le pouvoir en 2002, il faut le récupérer en 2012 », ont-ils indiqué.

Le bilan d’activités a été présenté par le Secrétaire général sortant, Karamoko Berthé et le bilan financier par le secrétaire chargé des Finances. Ces deux documents ont été adoptés par la conférence sous réserve des aménagements.

Dans son discours d’investiture, le nouveau Secrétaire général Abdoul Baki Cissé a indiqué qu’il « a besoin de toutes les abeilles pour renforcer la ruche, car Alpha Oumar Konaré ne disait-il pas qu’il faut des essaims forts pour produire du miel ». Il a adressé ses hommages à Alpha Oumar Konaré qui est selon lui un grand soldat de la Ruche et de l’Afrique.

Les membres du CE venus pour la supervision ont félicité le nouveau SG et son bureau. « Vous avez les secrets de votre entente ; ça se discute, ça se dispute et ça se retrouve », avait dit Samba Diallo, satisfait qu’il était de l’issue de la bataille électorale au cours de laquelle, il n’y a pas eu de cadeau. C’est ça le Meguetan, a indiqué le membre du CE.

Le secrétaire général du bureau sortant, Karamoko Berthé est membre dans le nouveau bureau, ainsi que le principal challenger au poste de secrétaire général, à savoir Mamadou Fane qui occupe le poste de secrétaire au développement.


B. Daou

23 Septembre 2008