Partager

jpg_une-242.jpgAutre fait regrettable, c’est que certaines belles-mères sèment la zizanie entre leurs filles en les poussant à une rude concurrence auprès de leurs maris respectifs. Précisons aussi que le don de sucre qui est une pratique permettant de prouver son affection et son intimité avec la famille de la femme mariée prend aujourd’hui une autre connotation. Puisque, même les jeunes filles non mariées sont elles aussi poussées à harceler leurs futurs conjoints ou leurs copains à donner du sucre à leurs familles respectives. Ce qui n’est pas normal.

En fait, ce que l’on doit savoir, c’est que le mois de Ramadan, c’est d’abord un mois spirituel pendant lequel «on peut … : s’améliorer, se rapprocher de Dieu, aider son prochain, se sentir partie d’une communauté solidaire et unifiée par la même foi, …», avant d’être une série de «on ne peut pas… manger, boire, fumer, se maquiller, …». Il s’agit donc avant tout d’un mois de jouissance, de spiritualité et de bienfaits, avant d’être un mois de privations. Le jeûne est d’abord destiné à permettre aux croyants de réciter la totalité du Coran chaque soir en prière collective («Tarawih») jusqu’à la fin du mois. C’est aussi un mois d’action de grâce et de fête pour ce don de Dieu qui rassemble la communauté musulmane.

En effet, durant le mois de Ramadan, nous ne pouvons pas manger et boire, et avoir des relations sexuelles entre l’aube et le coucher du soleil. Si le rapport sexuel est intentionnel, le musulman doit jeûner 60 jours supplémentaires en permanence dans une rangée. Si la personne est incapable de faire cela, alors l’alimentation de 60 personnes pauvres est nécessaire. En plus de rapports sexuels, la masturbation est également interdite.

Au-delà donc de la privation mensuelle des plaisirs humains, encouragés par Dieu durant le reste du temps, il s’agit aussi d’un mois où le croyant cherche à améliorer sa personne en réfrénant ses plus mauvais côtés : le mensonge, la médisance, l’égoïsme. Le mensonge est un signe d’être un hypocrite et être un hypocrite est l’une des raisons des peines sévères de la tombe. Aucun vrai musulman ne peut être un menteur car ce n’est pas enseigné dans l’Islam. Il est important alors que durant le Ramadan que les musulmans restent honnêtes et purs.

Aussi, bien que toutes les réunions de famille apportent excitation et la joie, elles ne peuvent pousser de nombreux musulmans à jeun à se sentir trop rembourrés et paresseux. Alors, même s’il peut être tentant de se détendre après un repas, les musulmans croient qu’il est important de suivre les activités religieuses comme des prières de fin de nuit et d’autres formes de culte. Il est également interdit de trop manger après une journée de jeûne, car cela enlèverait la raison du jeûne. Le jeûne est destiné à servir comme un rappel qu’il y a ceux qui manquent de nourriture et autres nécessiteux.

Bien que de nombreux musulmans soient invités en famille, il incombe à chaque personne de retourner la faveur. Ainsi, de nombreux musulmans doivent faire des plans en invitant leurs proches au cours d’un dîner qui est spécifiquement préparé afin de récolter la récompense qu’ils croient que Dieu leur a promise.

Khadydiatou Sanogo

Républicain du 26 aout 2010