Partager

Hier dimanche 12 août 2018, les Maliens de l’intérieur et de la diaspora sont retournés aux urnes pour départager les 2 candidats arrivés en tête du scrutin du premier tour du 29 juillet dernier. Il s’agit du président sortant SEM Ibrahim Boubacar Keita, candidat du RPM et son challenger le chef de file de l’Opposition, candidat de l’URD, Soumaila Cissé.

IBK, arrivé largement en tête au premier tour du 29 juillet 2018 avec une avance de 24 points sur son adversaire de l’URD, a voté dans la matinée du 12 août 2018 aux environs de 9h05mn en mettant son bulletin de vote dans l’urne du bureau de vote numéro 14 du centre de vote de l’école fondamentale AB de Sébénicoro en commune IV du district de Bamako.

Il était accompagné de son épouse Keita Aminata Maïga, tous deux de blancs vêtus, sous une fine pluie. A leur arrivée, ils ont été accueillis par le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, les membres de la plateforme « Ensemble pour le Mali » (EPM) sous les ovations des populations riveraines et aux cris de « Boua Ta Bla, Boua Président du Mali jusqu’en 2023 ». L’épouse d’IBK, Keita Aminata Maïga a voté dans le bureau de vote numéro 18 du même centre.

Après avoir accompli son devoir civique avec humilité, le président IBK, s’est livré aux questions des journalistes. « Mission accomplie, un immense soulagement. Il reste maintenant au peuple malien de redéfinir ce qu’il souhaite comme avenir entre les mains de qui ? C’est lui qui décidera aujourd’hui, quelle que soit cette décision, nous l’assumerons tranquillement, sereinement, en confiance », a déclaré IBK.
Avant de saluer le peuple malien pour la grande maturité politique, démocratique et le civisme électoral dont il a fait preuve.

IBK très attaché à nos valeurs culturelles africaines parlant de cette journée électorale a rappelé : « Nous avons voulu ces élections apaisées et Alhandoulilayi Allahou Soubhana Wat’Allah semble nous avoir entendu. Le premier tour nous l’avons fait sous une pluie fine, et voici qu’aujourd’hui nous sommes en train de conclure sous une pluie. L’Afrique est l’Afrique des signes, cela ne trompe pas. Donc merci au peuple malien, merci à Allahou SoubhanaWat’Allah.

Ce peuple se remet en ligne pour son ascension, la trame de solution se met en place et je gage que tout ce que nous avons connu comme difficulté sera de plus en plus et désormais derrière nous, telle le veut l’histoire de ce pays-là. Je le dis et je le répète, nous fûmes quand beaucoup n’étaient pas, nous sommes et nous demeurerons et tel est notre destin, nous l’assumerons ».

IBK, avant de terminer, a appelé ses compatriotes à voter et a souhaité une journée paisible. « Qu’on ne réponde à aucune provocation. Que chacun soit d’une très grande vigilance et des manœuvres dont nous savons qu’elles seront à l’œuvre pour faire croire que nous serions dans les logiques de fraude, comment frauder quand on a l’assurance de l’estime de son peuple.

Par contre il y’aura des mises en scène » a déclaré IBK en concluant et en appelant ses compatriotes signaler ces cas aux forces de l’ordre, qui ont charge de cette mission et qu’en fin de compte cette journée électorale se termine comme elle doit se terminer dans la fête de la démocratie par la fête électorale que nous souhaitons de tout notre vœu.

Il faut rappeler qu’en arrivant dans son bureau de vote IBK a trouvé sur place le Président du bureau de vote, les 4 assesseurs dont 2 de la majorité et 2 de l’opposition, les délégués de la CENI, une vingtaine d’observateurs nationaux et internationaux dont ceux de la Cour constitutionnelle en présence de nombreux hommes de la presse nationale et internationale.

Le centre AB de l’école fondamentale Gaoussou Doumbia de Sébénicoro situé à cote du marché est composé de 25 bureaux de vote, avec 12014 d’électeurs inscrits sur la liste.
Au moment de notre passage entre 8h et 9h20, aucun incident n’a été signalé par le coordinateur, Abdoulaye Bitibaly.

AMTouré

13 Aout 2018