Partager

Au compte du second tour de la présidentielle, le candidat des Fare, Modibo Sidibé a solennellement appelé ses militants à voter Soumaïla Cissé au second tour. L’annonce a été faite au cours d’un point presse qu’il a animé ce lundi 5 août 2013 à son QG.

Conformément a l’engagement pris en mai dernier par la plateforme de l’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) qui lie les partis membres pour le soutien au candidat du FDR le mieux placé pour le second tour, Modibo Sidibé a respecté cet accord. Contrairement à d’autres vautours sans conviction politique, il a prouvé qu’il est au dessus de la mêlée en appelant à voter le candidat de l’Union pour la République et la démocratie (URD), Soumaïla Cissé comme convenu.

Après avoir félicité les deux candidats retenus pour le second tour, en l’occurrence Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) du RPM et Soumaïla Cissé de l’URD, pour avoir bénéficié de la confiance des Maliens, Modibo Sidibé a remercié la centaine de milliers de Maliens à travers les associations et clubs de soutien qui lui ont apporté leurs soutiens.

Il a aussi exprimé son souhait que le processus engagé s’achève dans la paix et la sérénité. «Cela comme réponse à la participation sans précédent de notre population au cours du premier tour. Il est impérieux, pour l’avenir de notre démocratie, que cet élan, cet appétit de démocratie, rencontre de la part des acteurs politiques une offre politique qui rompt avec les pratiques anciennes », a-t-il ajouté.

Pour l’ex Premier ministre, le deuxième tour de la présidentielle est une nouvelle étape qui s’ouvre. Ainsi, il déclarera ceci : « Les Fare, avec mon accord, ont signé en mai dernier la plateforme de l’Alliance pour la République et la Démocratie (ARD) qui lie les partis membres pour le soutien au candidat du FDR le mieux placé pour le second tour.

Aussi, nous tiendrons l’engagement pris conformément à l’idée que nous nous faisons de la vie politique et de son nécessaire renouveau. C’est pourquoi, je déclare ici apporter mon soutien au candidat de l’URD, Monsieur Soumaïla Cissé ».

Tout en reconnaissant que le chemin choisi est difficile mais restant confiant de la victoire de leur allié, les responsables des Fare affirment pouvoir compter sur les partis politiques engagés à leurs côtés, et sur les centaines d’organisations, ainsi que sur les dizaines de milliers de militants, qui ont porté avec eux l’espoir d’un renouvellement en profondeur de nos méthodes de gouvernance, et d’une autre façon de faire de la politique. « Je place notre vote dans la continuité de notre engagement en faveur du renforcement de la République laïque, sociale et démocratique qui seule pourra assurer demain la concorde et l’union de notre peuple.

Quelque soit le résulta,t que nous respecterons, l’élu de la Nation aura la haute mission de réaliser cet idéal », a conclu Modibo Sidibé.

Oumar KONATE

07 Août 2013