Partager

Les agences humanitaires ont lancé vendredi de nouveaux appels à la mobilisation internationale en faveur des millions de victimes de la sécheresse dans la Corne de l’Afrique, en particulier pour les enfants somaliens dont plus d’un million ont un besoin urgent d’aide selon l’Unicef. Le PAM a annoncé avoir effectué le deuxième vol de son pont aérien sur la capitale Mogadiscio, et acheminé ainsi 28 tonnes sur la capitale somalienne depuis le début de l’opération mercredi. Jeudi, de violents combats dans Mogadiscio entre la force africaine (Amisom) et les insurgés shebab avaient fait craindre l’interruption de l’opération aérienne. Après des accrochages sporadiques en début de matinée vendredi, les combats et échanges de tirs d’artillerie se sont à nouveau intensifiés dans la capitale dans l’après-midi. L’Unicef estime à 1,25 million le nombre d’enfants du sud somalien en besoin vital d’interventions urgentes.En juillet, l’Unicef dit avoir envoyé de l’aide pour 65.000 enfants dans le sud somalien via des partenaires sur le terrain. Au total, dans la Corne de l’Afrique, l’ONU estime à quelque 12 millions le nombre de personnes frappées par une sécheresse dévastatrice, la pire en des décennies selon elle. AFP.