Partager

L’Assemblée nationale sera en séance plénière ce matin Place de la République à Bagadadji. Parmi les textes les plus attendus sur la table des députés, est attendu le projet de loi portant prorogation du mandat des Conseillers nationaux. Conformément aux recommandations de l’Accord-cadre du 6 avril 2012, relayées par le 2ème sommet du groupe de contact sur la crise malienne tenu à Ouagadougou le 7 juillet 2012, il a été décidé de proroger le mandat des Conseillers nationaux.

Ainsi la cinquantaine de membres du Haut conseil des Collectivités territoriales vont pouvoir poursuivre leur mandat tranquillement à l’instar des représentants du peuple. Comme sera prorogé ensuite le mandat des membres du Conseil économique, social et culturel. Avec cette étape, ce sera quasiment fermé les parenthèses d’exception de qulques jours ouvertes par le coup d’Etat du 22 mars 2012, qui avait proclamé la dissolution des institutions de la République, avant que les militaires du fantomatique CNRDRE ne reviennent à de meilleurs sentiments. Les députés devraient se pencher sur d’autres textes.

Bruno D S


Crise sécuritaire du Nord du Mali : L’ADEMA félicite François Hollande

Dans une déclaration déposée à notre rédaction, le Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA-PASJ) déclare avoir suivi avec la plus grande attention, les efforts du Président de la République Française, François Hollande, dans la recherche de solutions à la crise qui secoue le nord de notre pays. Ces efforts, poursuit le communiqué, qui se sont manifestés par une prise de position claire à la tribune des Nations Unies, ont fortement contribué à l’adoption d’une résolution, en faveur de l’appui à notre pays, des forces onusiennes et de la sous région. « Aussi bien à Dakar qu’à la conférence de la Francophonie en République Démocratique du Congo, le Président français, François Hollande n’a cessé de réaffirmer, sans ambages et avec clarté, la position salutaire de la France quant à la résolution de la crise dont souffre les populations du septentrion malien.

Cet engagement ferme en faveur de l’appui à nos forces armées, à travers le système des Nations Unies, l’Union Africaine et la CEDEAO, pour la reconquête des trois régions du nord (Kidal, Tombouctou et Gao) est, non seulement, la preuve de l’amitié profonde entre nos deux peuples, mais aussi et surtout, la manifestation d’une mutation positive des relations franco-africaines « , affirme le communiqué.

L’ADEMA – PASJ saisit cette occasion pour rendre un vibrant hommage au président français, François Hollande pour sa grandeur d’esprit et ses prises de position éclairées dans la résolution de la crise du nord. L’ADEMA-PASJ soutient et salue les efforts du président de la République française et de toute la communauté internationale, en faveur d’une intervention rapide, visant à mettre fin aux souffrances de nos concitoyens du nord.

Moussa Sidibé

18 Octobre 2012