Partager

Après le plébiscite du candidat Amadou Toumani Touré par le peuple malien le 29 avril dernier, les leaders du Front pour la Démocratie et la République (FDR) ne savaient plus à quel saint se vouer. C’est dans ce sens qu’après la proclamation des résultats provisoires par le ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, ils ont annoncé que ces résultats ne réflétaient pas la réalité des urnes. Avant d’affirmer qu’ils disposent de base de données sur le scrutin qui seraient publiées au moment opportun. Actuellement, on se demande où sont donc ces résultats?

SCRUTIN DU 29 AVRIL, LE MALI N’A JAMAIS ORGANISE UN SCRUTIN AUSSI FIABLE

On constate que notre pays n’a jamais eu à organiser une élection aussi fiable, puisque contrairement aux précédentes échéances électorales où les scrutins se déroulaient avec des manques graves du matériel électoral, à savoir le manque de bulletins de vote de certains candidats, d’isoloirs, de représentants de certains candidats en course, tout était en place cette fois-ci.

En revanche, cette année, aucune insuffisance majeure n’a été décélée à travers le pays et on ne pouvait pas parler de manque de bulletins de candidats, puisque le bulletin unique a corrigé cette lacune. Avec ce bulletin, la fraude électorale est réduite de façon substantielle.

A travers les différentes déclarations des observateurs nationaux et internationaux et de la CENI qui étaient déployés sur toute l’étendue du territoire, on se rend compte que le scrutin du 29 Avril a été organisé dans de meilleures conditions.

ATT LARGEMENT PLEBISCITE PAR LE PEUPLE MALIEN

ATT, avec un score de plus de 70% des suffrages exprimés terrasse les 7 autres candidats en lice pour Koulouba. Si les trois autres prétendants hors du FDR ont d’ores et déjà reconnu les résultats, en revanche les quatre autres candidats du FDR refusent de reconnaître ces mêmes résultats, au motif qu’il y a eu fraude. Or, nous savons pertinemment que les scores des leaders du FDR sont approximativement les mêmes que ceux de 2002.

En effet, en 2002, IBK a obtenu moins de 22% des suffrages exprimés ; Tiébilé Dramé avait fait un score inférieur à 5% et Mamadou Bakary Sangaré était en dessous de celui de Tiébilé Dramé. Si ces derniers avaient eu des scores qui étaient largement inférieurs à ceux de cette année, alors leurs requêtes pouvaient être valables. Etant donné que leur score n’a pas connu une grande évolution, on se demande ce que les leaders du FDR cherchent encore?

LE PEUPLE MALIEN ATTEND LES RESULTATS DU FDR

Dans la foulée, après la proclamation des résultats provisoires par le ministère de l’Administration du Territoriale et des Collectivités Locales, les candidats du FDR, dans une déclaration, ont rejété les résultats du scrutin et demandé leur annulation. Nous, on se demande alors où sont donc ces résultats ? Le moment n’est-il pas encore arrivé ?

Mamoutou DIALLO (Stagiaire)

08 mai 2007.