Partager

L’information a été donnée par l’intéressé lui-même, le mercredi le 20 juin 2013, à la Maison de la Presse. Le président du parti Mali Dambé, Me Tidiani Guindo, était entouré par les autres responsables du parti.

C’est suite à un certain nombre de constats, que Me Tidiani Guindo a décidé de briguer la magistrature suprême. Il s’agit de la corruption, du clientélisme, de l’état de l’école, de la mauvaise distribution de la justice, du chômage, de l’accès difficile à la santé. S’y ajoutent la crise sécuritaire au nord du Mali et ses conséquences.

C’est pour redresser cette situation qu’il demande aux patriotes et amis du Mali de se donner la main, susciter de nouveau l’espoir chez les populations. Il espère que l’élection présidentielle de 28 juillet 2013 offrira au peuple malien de choisir un nouveau départ.

Dans son programme, Me Tidiani Guindo a mis l’accent sur l’éducation, la jeunesse, la lutte contre l’insécurité, la justice sociale.

Le candidat du parti Mali Dambé a parlé aussi du parrainage pour la présidentielle de 2013, qui est devenu un casse-tête pour certains prétendants à Koulouba.

Me Tidiani Guindo s’apprête à saisir la Cour Constitutionnelle sur la question. Il estime que le parrainage des candidats par des élus dont les mandats sont expirés n’est pas légitime. Pour lui c’est le peuple qui doit valider cette prorogation des mandats des députés.

A.M

Le Guido du 26 juin 2013.