Partager


Le jeudi 18 Décembre 2008, dans la salle de conférence dudit département des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite, M. Fawaz Altimyata, a procédé à la remise d’un montant de 100 000 dollards US au ministre de tutelle, le Pr Amadou Touré.

Rappelons que cette remise intervient après celle du 27 Août 2007, et pour le même montant. Ces remises rentrent toutes deux dans l’application du Protocole d’Accord que notre pays et le Royaume d’Arabie Saoudite ont signé le 18 Juin 2006, portant sur un appui financier d’un montant total de 305 000 dollars US à l’Institut Ahmed Baba des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques pour la sauvegarde des manuscrits de Tombouctou.

Dans ledit protocole, il est prévu que cette subvention sera repartie en trois tranches, dont l’utilisation de chacune fera l’objet d’un rapport d’activités et d’un rapport financier. Ainsi, la première tranche, d’un montant de 100 000 dollars US, selon un rapport d’activité, a servi à l’achat d’un véhicule Prado 4 X4 à 50 000 dollars US, soit 23 000 000 de FCFA, qui a été mis à la disposition de l’Intitut des Hautes Etudes et de Recherches Islamiques Ahmed Baba (IHERIAB).

Aussi, quatre séminaires- ateliers de sensibilisation des détenteurs de manuscrits anciens ont pu être organisés dans les régions de Tombouctou, Mopti, Ségou et Gao.

Et pour la première fois, les détenteurs de manuscrits et les responsables des bibliothèques privées ont eu l’occasion de se rencontrer et d’échanger entre eux. Les thèmes débattus ont porté sur les problématiques de la conservation des manuscrits, leur collecte et leur exploitation.

Le ministre des Enseignements Secondaire, Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr Amadou Touré, fera savoir que cette deuxième tranche servira à la réalisation d’équipements, la restauration et la conservation des manuscrits ; à l’édition de prospectus et de dépliants, la création d’un site internet, la collecte et à l’achat de manuscrits, et à la formation des agents.

Notons que cette aide s’inscrit dans le cadre de la coopération culturelle entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la République du Mali, ainsi que de l’intérêt constant du Royaume à appuyer cet Institut depuis deux décennies.

En remettant le chèque au ministre, l’Ambassadeur d’Arabie Saoudite au Mali, M. Fawaz Altimyata, a indiqué qu’il espère que cette deuxième tranche d’un montant de 100 000 dollars US contribuera à la réalisation des objectifs assignés à l’Institut. Pour sa part, le ministre a donné l’assurance que les fonds ainsi mis à sa disposition seront utilisés conformément au Protocole d’Accord qui lie les deux pays.

Moussa TOURE

22 Décembre 2008