Partager

Le dimanche 30 octobre 2016, les rideaux ont été tirés sur la 3ème édition du Salon des Sports du Mali (SASMA) avec l’organisation d’un dîner-gala pour finir en toute beauté. Cette édition a été marquée par de nombreuses innovations et surtout par un engouement populaire pour ce Salon.

Ce dîner-gala était placé sous la présidence du chef de Cabinet du ministère des Sports qui avait à ses côtés le président du Comité de pilotage et de nombreuses autres personnalités ainsi que des partenaires.

Tour à tour, le président du Comité de pilotage de cette édition 2016, Aliou Souleymane, et le chef de Cabinet du ministre ont remercié les participants et les partenaires du SASMA, tout en les félicitant pour leur contribution de qualité qui a rehaussé l’éclat de ce Salon.

Cette soirée de clôture a été aussi marquée par la remise de distinctions aux différents participants (32 fédérations nationales sportives et autres boutiques et salles de sports) ; aux sponsors ; aux panélistes et d’autres partenaires. «Ils ont ainsi reçu des diplômes pour avoir contribué à la réussite de l’événement», souligne Alou dit Boubou Diallo, responsable de la communication du Comité de pilotage du SASMA 2016 (28-30 octobre 2016). «Ce dîner-gala de remise a permis aux acteurs de terminer en communion», a précisé M. Diallo.

À noter que la 3ème et dernière journée a surtout été marquée par le Kid athletic et un panel sur le thème de l’insertion socio-économique des sportifs et les métiers connexes du sport. Les panélistes étaient notamment Cheick Konaté (Directeur général de l’INJS), Bourema Sogodogo (Professeur et chef de Département formation continue à l’INJS) et Souleymane Touré de la Direction nationale des Sports et de l’Education physique.

Pour ce qui est du Kids athletic, il faut noter qu’il s’agit d’un exercice basé sur différentes disciplines de l’athlétisme exécutées par des enfants scolaires. Pour les spécialistes, le Kids’ athletic est l’outil incontournable de la pratique de l’athlétisme pour les enfants de moins de douze ans. Lancé en 2001 par l’IAAF, il a été adapté et amélioré par la Commission nationale des jeunes. Cet outil ludique offre un large choix de situations favorisant le développement de la motricité de l’enfant. C’est un ensemble de 26 épreuves, accessibles par tranches d’âge des participants (7/8 ans, 9/10 ans ou 11/12 ans). Il a été magnifiquement joué par des scolaires passionnés, lors du 3ème jour du SASMA 2016.

À la fin des épreuves, les participants ont tous reçu des diplômes de participation et d’autres cadeaux. Les participants et partenaires du Comité syndical de la Direction nationale de l’Education physique et du Sport (DNSEP) se sont donné rendez-vous pour la 4ème édition du SASMA.

Moussa Bolly

01 Novembre 2016