Partager

Dans le cadre des festivités commémoratives du 20è anniversaire de la présence de l’ONG Sasakawa sur le continent, le Mali abritera du 31 octobre au 2 novembre, un symposium de l’association avec comme thème « Le développement de la petite agriculture commerciale : un défi pour l’Afrique subsaharienne ».

Permettre aux participants de débattre de la transformation de l’agriculture de subsistance en agriculture commerciale, représente le principal objectif visé par ce symposium.

Durant les travaux de ce symposium, les participants plancheront sur les sujets comme, comment développer l’agriculture africaine dans la perspective de l’émergence de petits fermiers qui seront considérés comme des entrepreneurs, politiques et programmes susceptibles d’accélérer la croissance et permettre le développement d’une petite agriculture commerciale,…

A l’issue de ce symposium, les recommandations formulées par les participants, permettront à SG 2000 de consolider et d’accélérer la mise en oeuvre de ses programmes dans les pays où ses activités sont concentrées.

Ainsi, en prélude à cet événement, Marco A. Quinones, directeur du programme Afrique de SAA, a séjourné dans notre pays du 13 au 23 août.

Mercredi dernier, au terme de son séjour, Mr Quinones a animé une conférence de presse dans les locaux de la Direction nationale de l’agriculture.

Voir sur le terrain les activités menées par Sasakawa Global 2000 dans le cadre du développement de l’agriculture et pour la sécurité alimentaire au Mali, représentait le principal objectif de la visite de Mr Quinones.

Durant son séjour, le directeur du programme Afrique de SAA s’est rendu dans les Régions de Tombouctou, Ségou et Sikasso.

Ainsi, constat a été fait par Mr Quinones de l’installation tardive des pluies dans les deux premières circonscriptions.

L’adoption par nos paysans du maïs « Denba nyuna » et du riz Nérica, deux variétés vulgarisées auprès d’eux par SG 2000, a été saluée par Mr Quinones.

Le potentiel du Mali en matière de culture du blé dans la région de Tombouctou a impressionné le directeur du programme Afrique de SAA.

Cependant, suggestion a été faite par Mr Quinones, de remplacer la variété actuelle de blé qui est cultivée depuis plus 50 ans, par une nouvelle variété plus performante, et de moderniser la technique culturale du blé.

L’Association Sasakawa pour l’Afrique

Organisation non gouvernementale ayant vu le jour suite à la sécheresse des années 1980 qui affecta durement l’Afrique, l’Association Sasakawa pour l’Afrique a été fondée par Ryoichi Sasakawa.

L’association Sasakawa pour l’Afrique est présente sur notre continent depuis 1986.

Accélérer la révolution verte en Afrique à travers la recherche et la vulgarisation de variétés de céréales à haut rendement, représentait la principale mission que s’était assignée cette association.

En 1986, l’Association Sasakawa pour l’Afrique et Global 2000 de l’ancien président américain Jimmy Carter se sont associés pour créer Sasakawa Global 2000.

Sasakawa Global 2000 a comme objectif de développer des projets dans plusieurs pays d’Afrique.

Identifier les problèmes des petits producteurs et initier un ensemble de technologies appropriées qui peuvent avoir un impact positif sur la production et sur la commercialisation des produits, sont les principales missions que Sasakawa Global 2000 s’est assignée.
SG 2000 travaille en collaboration avec le ministère de l’Agriculture à travers la direction nationale de l’agriculture et ses structures décentralisées.

Sasakawa Global 2000 intervient dans la formation des agents de vulgarisation et des paysans aux meilleures techniques de culture, la vulgarisation de nouvelles techniques de production de maïs, de blé, de sorgho ou de riz, et sur le développement d’entreprises de semences, s’intéresse aux questions relatives au stockage des récoltes, à la disponibilité des intrants et l’accès au crédit et a permis l’émergence de revendeurs d’intrants et d’associations paysannes.

A partir de cette année, Sasakawa Global 2000 compte s’appuyer d’avantage sur les activités post-récoltes et sur le développement d’entreprises de transformation de produits agricoles, cela à travers la vulgarisation d’outils améliorés et de machines faciles à fabriquer, et jeunes et aux femmes, pourront bénéficier de ce créneau, en devenant de petits équipementiers locaux, a expliqué Marcel Galiba, directeur de Sasakawa Global 2000 au Mali.

28 août 2006.