Partager

Afin d’avoir des meilleures conditions de travail, le Syndical National de la Santé, de l’action sociale et de la promotion de la famille envisage d’observer une grève de 05 jours, à compter du lundi 26 avril 2021 , jusqu’au vendredi 30 avril 2021.

Le Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) envisage d’observer une grève de cinq jours à compter du Lundi 26 Avril 2021 à partir de 00h et s’achèvera le Vendredi 30 Avril à 00H. Le préavis a été déposé, le Vendredi 09 Avril 2021, sur la table du gouvernement de transition dirigé par Moctar Ouane et contient plusieurs points dont la non satisfaction débouchera sur le maintien du mot d’ordre. Il s’agit entre autres de l’octroi  d’une prime à la santé dédiée à des maladies dites émergeantes ; la confection d’une carte  de gratuité d’assurance maladie obligatoire pour les travailleurs socio-sanitaires ; le paiement intégral des arriérés des émoluments et leur intégration  dans le salaire bi-appartenant , des ristournes  du dernier trimestre 18 et pour des années 2019-2020 ; la continuité de l’intégration des agents recrutés sur fonds propres dans les structures socio-sanitaires ; la régularisation de ceux qui ont été abusivement mutés en  violation des textes de l’OIT ; l’augmentation de la prime de fonction à 100% ; le remboursement  des primes de zones des travailleurs sanitaires de la région de Kayes, l’extension et la continuité  d’un montant mensuel de 250 000FCFA comme prime spéciale  COVID-19 au personnel de la santé jusqu’au terme de la pandémie ; l’immixtion de l’administration dans la gestion des affaires syndicales etc. « En cas de non satisfaction des points ci-dessus énumérés, le Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF) observera une grève de cinq jours qui s’étendra du Lundi 26 Avril 2021 à 00h au Vendredi 30 avril 2021 à 00h », conclut le communiqué du Syndicat National de la Santé, de l’Action Sociale et de la Promotion de la Famille (SNS-AS-PF).

Moussa Samba Diallo

Source: Le Républicain