Partager

Ce premier salon régional de l’intermédiation, qui regroupe pendant trois jours tous les acteurs de l’emploi et de la formation professionnelle, s’inscrit dans le cadre de l’objectif spécifique 2 de la feuille de route du département de l’emploi et de la formation professionnelle : renforcer les actions de promotion et de création d’emplois.

Organisé par l’Agence pour la promotion de l’emploi (Anpe), le premier salon régional de l’intermédiation a ouvert ses portes le lundi 25 septembre, sous la présidence du ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, en présence du directeur général de l’Anpe, Ibrahim Ag Nock, et de Boubacar Toutou Kanté, représentant du parrain de l’événement, Mamadou Sinsy Coulibaly.

Le salon régional de l’intermédiation 2017 est un espace de rencontres et d’échanges entre employeurs et structures chargées du placement pour l’insertion professionnelle des jeunes dans le circuit économique. L’objectif général visé est d’informer et de sensibiliser davantage les acteurs du marché de l’emploi et de la formation professionnelle sur le rôle que l’Anpe et ses partenaires jouent dans le cadre de la promotion de l’emploi à travers l’intermédiation.

Dans son allocution, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, a rappelé qu’au Mali, malgré le recrutement qui se fait périodiquement au niveau de la fonction publique, des centaines de milliers de nouveaux diplômés se retrouvent toujours sur le marché de l’emploi.

Selon lui, pour faire face à l’ampleur du phénomène, l’accompagnement du secteur privé est fondamental. C’est la raison pour laquelle, dit-il, le gouvernement privilégie le partenariat public-privé dans une synergie d’actions pour un développement global et inclusif.

Le ministre Kattra a profité de l’occasion pour rendre hommage au secteur privé qui est dynamique et performant, et aux entrepreneurs maliens qui sont une véritable référence en Afrique et dans le monde. Avant d’en appeler à leur sens élevé du devoir en accompagnant toujours l’État dans la résorption du chômage par la création d’emplois.

Par ailleurs, Maouloud Ben Kattra a invité la jeunesse, dans le cadre des nouveaux villages agricoles avec 15% du budget national consacré à l’agriculture, à investir dans le secteur rural afin de créer 3.000 emplois directs et 21.000 emplois indirects.

S’adressant aux jeunes, le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a déclaré : «Vous êtes capables d’innover comme Bill Gates a innové en fondant Microsoft à l’âge de 19 ans. Vous êtes capables de créer comme Steve Jobs a créé Apple à l’âge de 21 ans. Vous êtes capables d’innover comme Mark Zuckerberg a inventé Facebook à l’âge de 19 ans. Si nous disons que vous êtes capables, ce ne sont pas des incantations, c’est que nous croyons en vos génies et à travers des faits réels et irréfutables. Aujourd’hui, le Mali peut être fier de sa jeunesse qui a fait de notre pays le pionner de la télémédecine en Afrique et cela grâce à des jeunes professeurs agrégés en santé publique et en informatique médicale, et qui enseignent en Suisse, en France et ailleurs».

Quant au représentant du parrain, il a exprimé l’engagement du conseil national du patronat du Mali à soutenir l’Anpe dans la lutte contre le chômage.

Au cours de ses travaux, le salon régional de l’intermédiation favorisera des rencontres et échanges entre offreurs et demandeurs d’emplois ; des conférences thématiques et débats. Il est également attendu de ce salon, au moins, 2000 entretiens, 1500 mises en relation. 50 entreprises et structures présenteront leurs offres de services ; 500 idées projets seront présentées aux institutions de financement, et 3.000 demandeurs d’emploi seront informés.

Diango COULIBALY

Du 27 Septembre 2017