Partager

Placée sous la présidence du ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, et sous le parrainage d’Habib Sissoko, président du Comité national olympique et sportif du Mali, la cérémonie d’ouverture de la 4e édition du Salon des sports a eu lieu hier jeudi 23 novembre 2017 au Palais des sports Salamatou Maïga.

C’est parti pour trois jours d’expositions, de rencontres et d’échanges entre les fédérations, associations et les amoureux du sport. Le thème choisi pour cette année est : « Le sport moyen d’éducation et d’intégration des peuples ». Ont participé à la cérémonie, les présidents des différentes fédérations sportives, le 4e adjoint au maire de la Commune IV, le président de l’Association des journalistes sportifs du Mal (AJSM) et plusieurs amoureux du sport. Après le défilé des différentes fédérations sportives, le président du comité de pilotage de cette 4e édition, Diakaridia Diakité, a souligné l’importance du salon. « Le Salon des Sports du Mali (SASMA) est un cadre qui contribue à la valorisation, au développement des activités physiques et sportives dans notre pays.  Il est aussi un rendez-vous du donner et du recevoir pour tous les intervenants du secteur sportif », a expliqué M. Diakité. Cette 4e édition du SASMA prévoit des innovations. «  Elle sera marquée par une exposition, des débats avec d’éminents panelistes, un marché sportif et des ateliers d’animations sportives, l’organisation du CROOS-SASMA en athlétisme et la course tri-cycliste », a évoqué M. Diakité.

Pour le représentant du ministre des Sports, Amadou Diarra Yalcouyé, le sport nous a fait vivre des moments de gloire malgré le contexte actuel du pays. «  La crise sécuritaire et institutionnelle que notre pays a connu, a affecté plusieurs secteurs d’activités. En revanche, le secteur du sport contrairement aux autres nous a fait vivre des moments de gloire, d’intense émotion et d’immense fierté à travers les belles prestations de no sélections sur l’échiquier international. Le SASMA est devenu un projet d’envergure nationale voire internationale d’où sa pérennisation doit être le défi de tous les acteurs sportifs » a déclaré M. Yalcouyé.

Le représentant du parrain de l’édition, Tidiane Maïga, a salué l’initiative à sa juste valeur et souhaité l’implication de tous les acteurs sportifs. « Le SASMA offre un cadre idéal d’échange entre les acteurs des sports. On souhaite que les fédérations nationales sportives, les groupements sportifs, les partenaires du sport malien s’impliquent d’avantage pour rehausser le sport malien sur le plan international » a plaidé Tidiane Maïga

Ouvert ce jeudi, le SASMA se tiendra jusqu’au 25 novembre. 

Moctar Dramane Koné, Stagiaire
L’Indicateur du Renouveau du 24 Novembre 2017