Partager

Dans la nuit de vendredi à samedi derniers, des pluies torrentielles se sont abattues sur la ville de Gao et ses alentours.

Dans la Cité même des Askia, aucun dégât majeur n’a été constaté. Cependant, à Timassadet localité située à quelque 63 km de Gao, l’eau a emporté une portion de la Nationale 16, reliant les villes de Gao et Mopti.

Les véhicules circulant sur la Nationale 16, lorsqu’ils arrivent au niveau du tronçon endommagé,
empruntent une déviation de 4 km difficilement praticable par les engins.

D’autres portions de la Nationale 16 situées entre les points kilométriques 163 et 168 menacent de céder sous la pression des eaux.

Les accotements de la route à ces endroits sont sérieusement endommagés et des cailloux signalent le danger d’un accostage.

En attendant, les dommages du week-end ont provoqué un embouteillage de gros porteurs qui vu le poids de leurs chargements, n’ont pas pris le risque de s’aventurer sur la déviation
improvisée.

Pour acheminer à destination le fret et les passagers, les transbordements étaient effectués par des véhicules légers.

Au passage de l’équipe de l’Essor en début de semaine, les services techniques étaient à pied d’œuvre pour tracer une déviation plus carrossable pour les poids lourds.

En effet, les machines tentaient de colmater la brèche ouverte par la pluie. Cependant, ce sursis ne sera que de courte durée avec l’hivernage en cours.

D’autres pluies torrentielles risquent de fragiliser davantage la voie.

Aussi, les ouvrages ont grand besoin d’être consolidés pour résister aux flots des pluies torrentielles de l’hivernage.


16 août 2007.