Partager

Longue de 141 km, la route Bamako-Kangaba reste un axe important du désenclavement intérieur du Mali, car, reliant une dizaine de villages dans le Manding et constituant le principal axe par lequel la population constituée en majorité d’agriculteurs et d’éleveurs transportent leurs produits vers Bamako, ainsi que pour les gros porteurs transportant sable et gravier toujours vers la capitale.

C’est suite à cet intense trafic, que la chaussée en terre présente actuellement un état défectueux et a pâti du ravinement occasionné par les eaux de pluie, car la zone est parmi l’une des plus arrosées du Mali.

Aussi, la circulation sur cette voie est fortement perturbée par les nids de poules, crevasses et tôle ondulée.

C’est pourquoi, afin de sécuriser les usagers et éviter une rupture de trafic, qu’actuellement, des travaux d’entretien de la route d’un montant de plus de 61 millions de Fcfa, consistant à débroussailler certaines parties de la voie, rechargement partiel ou continu de certains endroits, ont été entrepris par le ministère de l’équipement.
Egalement, construction d’ouvrages de protection et procéder à un reprofilage de la route, sont en vue.

Les travaux confiés à l’entreprise Sitac Sa, ont débuté le 8 mars dernier, et prendront fin 23 jours plus tard.

Le ministre, tout en se déclarant satisfait de l’état d’avancement des travaux, a exhorté l’entreprise à soigner le travail.

Promesse a été faite par Sitac Sa de respecter le délai contractuel des travaux.

Au terme de la visite, annonce a été faite par le ministre que la route Bamako-Kangaba, allait être bitumée. Etudes de réalisations sont terminées et recherche de financement est en bonne voie, a indiqué le ministre.

20 mars 2006.