Partager

La réunion en question s’est déroulée le 25 septembre à Gharous Khayoun dans la localité de Kidal. Les participants sont venus à bord d’une dizaine pick-up bourrés de combattants armés d’armes lourdes.

Selon certaine source il aurait la présence de certains officiers de l’armée française, le service secret ou l’opération serval on ne sait pas ? Ce qui sur la rentrée en danse de Aqmi à coté du MNLA sous le nez et la barbe de l’armée française et la Minusma en dit long sur l’attitude de ce mouvement par rapport à l’accord de Ouagadougou aujourd’hui. Nous reviendrons sur cette information exclusive dans le numero du lundi

Lerepublicain-mali.com, le 28 Septembre 2013