Partager

Les responsables de la Coordination des organisations patriotiques du Mali (Copam) ont tenu une réunion d’explications hier soir à son siège au quartier du fleuve. La réunion qui a pris fin aux environs de 20h30 s’est déroulée dans une atmosphère quelque peu tendue entre les protagonistes.

Certains, notamment du bord de MP 22, mécontents de la ligne directrice de l’organisation par lors de la formation du gouvernement d’union nationale, voulaient débarquer les premiers responsables à savoir le président et son vice-président Hamadoun Amion Guindo et Adama Traoré, pour haute trahison. Au finish, il y a eu plus de peur que de mal. Le président Guindo que nous avons eu au téléphone tout juste après la réunion nous a expliqué que « la réunion a demandé le respect par tous du règlement intérieur de l’organisation ». Il ajoutera aussi que « contrairement à ce qui se disait ça et là, personne n’a été démis de ses fonctions ».

Nos multiples tentatives de joindre les autres membres de l’organisation pour vérifier cette information sont restées vaines malheureusement. Nous y reviendrons

Abdoulaye DIAKITE

L’Indicateur du Renouveau du 5 Septembre 2012