Partager

Après les 123 migrants accueillis le 20 septembre, 163 le 19 octobre dernier, 251 autres  volontaires  ont regagné le bercail  hier jeudi 9 novembre 2017aux alentours de 17heures. Ils ont été accueillis à leur descente d’avion à l’Aéroport du Président Modibo Kéita par le chef de cabinet du ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine. 

Dans le cadre d’assistance de nos compatriotes en situation difficile  en Libye, le ministère des Maliens de l’Extérieur  et de l’Intégration Africaine avec l’appui de l’Organisation internationale de l’Immigration, a rapatrié hier jeudi 9 novembre 2017 de la Libye 251 migrants tous des volontaires. A leur descente d’avion, ils ont été accueillis par le chef de cabinet, Moussa Alou Koné. Parmi ces rapatriés des détenus. Pour faciliter leur transport de la Libye à Bamako, l’OIM a affrété l’avion en collaboration avec le gouvernement à travers le ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine qui travaille d’arrache-pied pour la protection et la promotion des Maliens de l’Extérieur et de leurs biens. A leur descente d’avion, ils ont été conduits au Centre d’accueil de la Protection Civile sis à Sogoniko pour des formalités d’usage. Ils ont reçu également des frais de transport pour se rendre dans leur localité respective.

Le chef de cabinet, Moussa Aliou Koné, a remercié l’OIM, l’ambassadeur du Mali en Libye pour les efforts déployés pour le retour de ces migrants qui étaient pour la plupart dans les camps de rétention aux mains des milices et dans les conditions très difficiles.  Il a informé que des dispositions sont prises pour repérer les maliens en situation difficile en Libye. On compte de nos jours plus de 600 maliens détenus dans les prisons en Libye, a indiqué M. Koné. Et d’ajouter que des efforts sont en cours pour faciliter leur libération.

Les témoignages à leur arrivée étaient émouvants. Certains enfermés dans des prisons libyennes pendant des mois ne recevaient qu’un seul repas par jour. Des familles installées en Libye il y a plusieurs  années font partie du lot. Celles-ci ont décidé en même de rentrer au bercail pour échapper à la barbarie des milices qui marchande les immigrés.

Selon un rapatrié volontaire, c’est la chasse aux immigrés en ce temps en Libye. Il a été enregistré au cours de ces moments plus 8000 arrestations. Il a déconseillé cependant les jeunes à se rendre en Libye à fortiori d’essayer la traversée de la Méditerranée.

Il faut également en plus de l’arrivée de ces 251 personnes, 87 autres migrants sont venus d’Algérie hier et il est attendu 99 autres le 11 novembre prochain.
 
Ousmane Daou

Du 10 Novembre 2017