Partager

Le jeudi 02 août, les résultats du Diplôme d’études fondamentales (Def), session 2012, ont été proclamés. Sur 204.957 candidats inscrits, 70.801 ont été déclarés admis, soit un taux d’admission de 36,54%, contre environ 33% l’année dernière. Douentza vient en tête de avec 59,96%.

Avec l’effondrement de l’Etat malien causé par le coup de force du 22 mars 2012, la tenue des examens scolaires était incertaine. Mais le Département en charge de la question et ses partenaires ont travaillé d’arrache-pied pour que ces évènements douloureux ne perturbent pas l’année scolaire dans les zones non occupées. Ce pari a réussi car il a organisé tous les examens scolaires et nous voilà à la proclamation des résultats du Def, en attendant les autres annoncés pour très bientôt.

Le taux d’amission au Def laisse croire que le monde scolaire ne s’est pas laissé déconcentrer par le cafouillage national. Sur 204.957 candidats inscrits, 70.801 ont été déclarés admis.Même si tous les objectifs ne sont pas atteints, on peut relever que ces résultats sont meilleurs que ceux de la précédente session.

Sur 70.801 admis, 28.490 sont des filles. Parlant du taux de réussite, il est de 36,54% au plan national. L’académie de la Rive gauche a enregistré 33,26%; la Rive droite affiche un meilleur taux : 38,33%.

Douentza vient en tête de toutes les académies avec 59,96%. Bougouni enregistre une réussite de 27,15%, Kati 51,52%, Nioro 35,03%. Kayes, pour sa part, a obtenu 43,25% et l’académie de Kita s’est contentée de 26,01%. Mopti et Koutiala ont respectivement eu 35,60% et 31,11%. S’agissant de Koutiala, le taux de réussite est de 42,77%. En ce qui concerne Sikasso et Ségou, elles ont obtenu 29,79 % et 33,15%. L’académie de Koulikoro, dernière des académies du pays, n’a enregistré que 18,64% au Def.

Très ému face à ces résultats encourageants, le directeur national des examens et concours de l’éducation, Hassimi Adama Touré, dira qu’’il les dédie à l’ensemble des acteurs et partenaires de l’école malienne. «C’est le fruit de la conjugaison des efforts de tous. Tous unis, les cœurs soudés, rien n’est impossible. Ces résultats doivent servir de leçons pour recouvrer l’intégrité territoriale du pays», a-t-il déclaré.

Oumar KONATE

06 Août 2012