Partager

Arrivé à Bamako en début d’après-midi le dimanche 4 novembre 2012, le Haut représentant de l’Union africaine pour la conduite de l’opérationnalisation de la Force Africaine en attente (FAA), le Général guinéen Sékouba Konaté a un agenda très chargé durant ce séjour au Mali. Arrivé à l’aéroport de Sénou à 13 h 57, le Général Konaté a été accuilli par le ministre de la Défense, le Colonel-major Yamoussa Camara, en présence de plusieurs personnalités dont le Représentant spécial de la commission de la CEDEAO au Mali, Aboudou Touré Chéaka. Après un léger brain-storming ce dimanche à l’Hôtel Salam où il a pris ses quartiers, l’ancien chef de l’Etat guinéen, qui a dirigé de manière exemplaire la transition guinéenne, a rencontré hier les plus hautes autorités du Mali.

Après une séance de travail hier lundi 5 novembre au ministère de le Défense avec le ministre Yamoussa Camara, où il a mis l’accent sur la nécessité pour les Maliens de s’unir dans les efforts de reconquête de l’intégrité du pays, le Général Konaté, a mis le cap sur la primature. Il y a rencontre le Premier ministre avec qui il a échangé sur les modalités de mise en oeuvre d’une option militaire pour réunifier le Mali.

Le Haut représentant de l’UA pour la conduite de la Force africaine en attente a ensuite été reçu en audience à la résidence du président de la République par intérim, Pr Dioncounda Traoré. Il a, à sa sortie d’audience, laissé entendre que la CEDEAO, l’UA et le Mali sont sur les même longueur d’onde quant à la solution à mettre en oeuvre pour régler la crise actuelle.

Bruno D. SEGBEDJI

06 novembre 2012.