Partager

Les pourparlers directs entre les délégations du gouvernement congolais et de la rébellion de Laurent Nkunda ont repris jeudi à Nairobi sous l’égide des Nations unies, après une interruption de six jours, a annoncé un porte-parole de l’ONU. L’envoyé spécial de l’ONU pour la RDC, et médiateur dans la crise, l’ex-président nigérian Olusegun Obasanjo, est « attendu demain à Nairobi ». La délégation « est consciente que les conditions d’une paix durable doivent être convenues avec le gouvernement le plus rapidement possible pour le plus grand bien du peuple congolais« , déclare M. Bisimwa. La rébellion de l’ex-général tutsi congolais Laurent Nkunda souhaite notamment inclure dans ces négociations des revendications nationales dépassant les problématiques de la crise dans l’est, une demande jusqu’à présent rejetée par la médiation. Les affrontements entre forces régulières et rebelles qui ont repris fin août dans le Nord-Kivu ont fait, selon des estimations de l’ONU, des centaines de morts et blessés.(Afp)